lundi 14 avril 2008

Le bon sens

C’est toujours curieux de voir l’empressement des voyageurs des transports en commun, et surtout des voyageuses, à vouloir de préférence s’asseoir dans le sens de la marche.

Il n’y a guère que dans les trains de banlieue que tous les sièges sont face à face. C’est la réflexion que Maurice vient de se faire en cherchant l’inspiration pour un nouveau billet.

En y réfléchissant un peu plus, on peut trouver d’autres exemples : certaines places dans les trains de grandes lignes pour les petites familles ou les groupes de quatre personnes, les compartiments de première classe dans le TGV qui peuvent accueillir jusqu’à six personnes, certains bus à trajets essentiellement urbains, dans le métro… En fin de compte les exemples ne sont pas si rares !

Tout à chacun pourra de lui-même procéder à l’observation suivante : dans une rame dans laquelle la plupart des places sont libres, les femmes choisiront d’abord celles qui sont dans le sens de la marche. Il n’est pas rare de voir celles qui se sont trompées changer de place lorsque le train démarre et qu’elles se sont rendu compte de leur erreur.

Les hommes galants et bien intentionnés ont intégré cette habitude. Tout comme au restaurant, on propose aux « dames » la place dos au mur, celle qui est avec la banquette, dans le train, on propose lorsque c’est possible, la place dans le sens de la marche.

L corollaire à cette réflexion est que si vous aurez plus de chance de vous retrouver assis face à une femme en vous asseyant en sens inverse de la marche, et inversement face à un homme en vous asseyant dans le sens de la marche.

Où croyez-vous que Maurice soit assis en ce moment ?

À bon entendeur, salut !

Panneau d'affichage

11 commentaires:

mab a dit…

La dernière fois que j'ai pris le train est perdue dans les limbes, mais je crois bien que Maurice à raison.

Maurice a dit…

Maurice a souvent raison Mab ! ;-)

Anne a dit…

Mais ça rend vraiment malade, être assis dos à la route ? Parce que c'est souvent amusant, aussi, de voir le monde à reculons, et je n'ai jamais constaté de malaise lié au fait d'être "à l'envers" !

Une place libre est une place bonne à prendre, diantre !

Maurice a dit…

Un nouvelle approche Anne : un jour dans le sens de la marche en regardant à gauche, un autre jour en regardant à droite, puis on recommence en sens inverse de la marche, pour varier les plaisirs !

Phi. Atlux a dit…

si je lis ton post de haut en bas..ça va !
si je le lis de bas en haut,
ça va plus du tout du tout...
ben dans le train c'est pareil..
toujours être dans le courant.

Marie Bland a dit…

Je m'installe toujours dans le sens de la marche...
Vraiment observateur Maurice !

Telle a dit…

C'est amusant de présenter les choses de façon aussi systématique mais c'est un fait, je me sens lésée si le TGV part en arrière !

KTY a dit…

si j'ai bien tout suivi... dans le train non ?

Flower a dit…

Je dirais que Maurice est dans le sens inverse de la marche! Mais la reflexion est bien pensée! J'observerais ça plus attentivement demain matin!

karmara a dit…

Autre tendance : on s'asseoit près du couloir plutôt que près de la fenêtre. Ce qui entrave le passage pour la personne qui s'installe ensuite... près de la fenêtre.

Maurice a dit…

Hello Phi. Atlux ! Si je comprends bien, lorsqu'on est la tête en bas et que le jour se lève alors on peut dire que la nuit tombe ? Que la lumière soit... avec toi !

Nous avons donc la possibilité de nous retrouver face à face Marie Bland !

Heureusement qu'il arrive au même endroit Telle !

Presque Kty. Tu me vois ? Tu me vois plus !

j'aime bien ta façon de penser Flower. C'est renversant !

Karmara, en ce qui concerne la fenêtre ou le couloir, j'ai une autre vision de la chose. J'en ferai part prochainement !