mardi 15 avril 2008

Accès interdit (1/2)

Il arrive parfois que les usagers des transports en commun voyagent dans des voitures de trains ayant quelques problèmes techniques. Ces problèmes ne les empêchent pas de circuler et a priori ne nuisent pas à la sécurité. Le maintien d’une certaine qualité de confort est accessoire.

Il est un problème technique qui peut irriter, voire énerver, ou amuser. Tout dépend de la position que l’ont tient : observateur ou observé. Maurice s’amuse souvent à observer.

Les portes hors service en sont un bon exemple.

Les voitures du RER E ont équipées de six portes. Trois de chaque côté car selon la configuration de la gare, le quai pourra aussi bien être à gauche qu’à droite. De chaque côté donc vous avez la porte du milieu pour aller en bas à gauche ou à droite et les portes aux extrémités : à gauche pour aller en bas ou en haut à gauche et à droite pour aller en bas ou en haut à gauche. À noter qu’il est possible de traverser une voiture dans le sens de la longueur en passant par le bas.

Maintenant que le décor est planté, il ne reste plus qu’à y faire dérouler l’intrigue.

L‘autre jour la porte du milieu et la porte gauche d’un même côté étaient condamnées. Des autocollants rouge vif étaient collés sur les vitres. On pouvait y lire, de l’intérieur comme de l’extérieur, que l’accès était interdit.

Restent donc quatre portes sur les six, en état de fonctionner : trois d’un côté et une de l’autres. Comme je le disais précédemment, le train s’arrête indifféremment avec un quai à droite ou à gauche. C’est ainsi qu’il peut s’arrêter plusieurs fois de suite du côté où les trois portes fonctionnent.

Arrivée du RER

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Attends je reviens!

mab a dit…

C'est moi l'anonyme.

Maurice a dit…

Mab, ça donne envie de fredonner : "ça s'en va et ça revient, c'est fait de tous petits riens !" Combien auront cet air dans la tête aujourd'hui ?