lundi 23 octobre 2006

Portillon en panne (1)

Ce sont des choses qui arrivent et qui vous permettent de modifier le train-train quotidien, soit en vous pourrissant une journée qui vous abordiez pourtant dans la joie et la bonne humeur, soit en vous amusant car après tout ce n’est pas si important.

Régulièrement, mais de façon aléatoire, les portillons (ou les escalators) tombent en panne. Il faut dire qu’ils sont de plus en plus soumis à un usage intensif car le nombre de voyageurs en commun ne cesse de croître. Maintenant que Maurice prend le train avec sa fille, il attend quelques instants dans le hall de la gare, le temps qu’une amie de sa fille arrive. Pour patienter, il a tout le loisir d’observer les voyageurs matinaux qui arrivent en ordre dispersé.

Nb : je sais, je l’ai écrit hier.

Bien sûr comme Maurice ne se plantera pas dans la porte d’entrée ou devant les portillons. Il se placera légèrement de côté et en retrait de manière à élargir le plus possible son champ de vision.

C’est depuis ce poste d’observation qu’il a pu noter qu’un des portillons est en panne. Pourtant le signal lumineux est allumé au vert, invitant les voyageurs à l’emprunter. Seul problème, au moment de passer son Pass Navigo sur le lecteur, le tourniquet reste bloqué.

Avant de voyager avec sa fille, Maurice aurait rejoint le quai directement. Peut-être se serait-il dirigé vers le portillon en panne. Et il se serait dit : « Tiens ! Le portillon ne marche pas ». N’allez tout de même pas imaginer que des pensées à haute teneur philosophique parcourent en permanence son esprit brillant !

Toujours est-il qu’en attendant dans le hall, du coup il peut multiplier les observations d’un même phénomène, comme par exemple celui des personnes face à un portillon qui semble fonctionner, mais qui reste bloqué.

... à suivre ...

12 commentaires:

Anitta a dit…

Chic, une série... Et chouette, un premier épisode rempli de cette philosophie qui caractérise les grands chasseurs... Ceux qui savent guetter leur proie pendant des heures. J'en tremble d'avance pour ce maudit portillon !

tarmine a dit…

tiens, leportillon est en panne !serait il qu'il ne marche pas ?
putain de portillon en panne!
je vais m'élancer et le franchir d'un bond magistral, ce n'est pas un portillon qui va me casser mon rythme dés le matin! :)))))))

bricol-girl a dit…

Il faut toujours avoir avec soi un petit panneau, "en panne" ça peut servir...

Anne a dit…

J'imagine la mine interloquée de l'"usager" bloqué par ce portillon...

"Mais pourtant elle tourne" !

:-D

bérangère a dit…

rapport à une note récente de Maurice, hier en me promenant, j'ai vu un type qui se curait le nez avec la mini-antenne de son portable...

thalie a dit…

2 solutions quand ça m'arrive : ça m'agce à un point que je ne l'exprimerait pas ici, un peu de tenue tout de même, ça me fait sourire en voyant tout ceux qui se heurte à la machine non soumise une fois que j'ai fini par comprendre moi même qu'il fallait que je passe par un autre portillon... j'avoue c'est moins fréquent, je vais méditer à ce sujet, je prends vraiment la vie trop à coeur ! ;)

lollah a dit…

je suis certaine qu'il aurait été pour moi celui là! ;o) bisous

Anonyme a dit…

Réflexion de certains passagers en regardant Maurice :
- qui est cet homme ? c'est bizarre.. on dirait qu'il nous observe !!
- il parait qu'il s'appelle Maurice.. il remarque tout... heureusement aujourd'hui, je n'ai pas mis mes chaussettes blanche !!

Lutine a dit…

Comme quoi attendre quelques minutes change tout !

Maurice a dit…

Ne mets pas la barre trop haut s'il te plaît Annita, nous n'avons pas tous ton talent !

Tarmine, serais-tu du signe du Bélier ou du Taureau ?

Un petit marteau et des clous aussi Bricol-Girl ?

Dans la France d'en Haut on dit qu'ils ont la tête d'un crabe qui a loupé la marée Anne !

C'est pas idiot Bérangère, quand on a des gros doigts et de petites narines ! Les hommes préhistoriques auraient utilisé une brindille. L'homme du 21ème siècle utilise un portable tri-bande...

Ca ne sert à rien de s'en prendre aux portillons Thalie. Pour tecalmer il vaut mieux te retourner et mettre une gross'baff'à celui qui est juste derrière toi !

Serais-tu blonde Lollah ? Non ! Non ! Ne tape pas !

Maurice ? Observateur ? L'Utilisateur Anonyme n'a pas mis ses chaussettes blanches, mais il a oublié un 's' !

Absolument Lutine ! Et ce n'est que le début !

Anonyme a dit…

Il n'y avait qu'UNE chaussette blanche, l'autre était noire ... ah !! les femmes, elles veulent toujours avoir le dernier mot !

Maurice a dit…

Si elles avaient été marron ou orange, le problème ne se serait pas posé Utilisateur Anonyme !