vendredi 25 février 2005

Les parasites me brouillent l'écoute

Certains verront dans ce titre une fameuse contrepèterie. Ils ont raison. Mais ce n’est pas l'objet de ce post. Vous avez pu lire hier et peut-être vous rendre compte par vous-mêmes que certaines informations n'étaient pas annoncées au travers des haut-parleurs. D'autres le sont. Le problème c'est que ce n'est pas toujours au bon moment.

Imaginons que c'est un jour où rien ne va plus. Pour des raisons qui vous sont inconnues les trains circulent mal. Très mal. Ce jour là, comme par hasard, vous avez un rendez-vous important ou bien vous devez rentrer plus tôt que d'habitude. Bref il faut que ça roule. Vite et bien. Comme ça va mal, il y un monde fou sur le quai. Les écrans d'informations sont à la rue. Vous ne pouvez vous fier qu'aux annonces faites par haut-parleurs. A ce moment retentit le jingle que tout le monde redoute car annonciateur de mauvaises nouvelles. L'information concernant votre train commence à être débitée. Et c'est chaque fois la même chose. Au moment où l'information essentielle est diffusée un train passe à toute allure. Son bruit assourdissant couvre complètement le message. Les usagers se regardent d'un air interrogatif en espérant que l'un d'entre eux ait saisi ce qui est en train d'être dit. La seule chose que chacun pourra saisir, c'est la fin du message. Le train est passé et on peut alors entendre :

"... la SNCF vous remercie pour votre compréhension."

2 commentaires:

buse a dit…

je trouvais mes commentaires fantaisistes... de lire ceux-là me rassure.
C'est le premier article que tu as fait ?

Maurice a dit…

Ceux-là je ne les avais pas remarqués Buse. C'est à cause de ce genre de messages que j'ai mis en place cette signature en bas de page. Les robots sont censés ne pas savoir le faire. Un bon point pour nous !