jeudi 12 juin 2008

Pas de chance…

Ce matin le voyage avait pourtant bien commencé. J’étais pile en face de la porte lorsque le train s’est arrêté en gare. J’ai pu ainsi être le premier à monter dans la rame à une heure où tout le monde à cet arrêt est sûr de trouver une place assise. Il n’y a donc pas de souci à se faire. Étant le premier à monter, je peux choisir une place assise à côté d’une fenêtre.

Sur la banquette de trois places, une autre personne a choisi de s’asseoir à l’autre extrémité. Il reste donc une place assise au milieu de la banquette et je peux commencer tranquillement ma lecture.

Ça ne durera malheureusement pas longtemps car 2 arrêts plus loin, la place sera occupée par une personne dont je me serai bien passé. Un obèse ! Énorme ! Avec un cul large comme deux fauteuils… Je n’exagère pas ! Il arrive à se frayer un passage et s’assoit.

Je me suis retrouvé coincé entre cette personne et la fenêtre et j’imagine qu’à l’autre bout de la banquette l’autre infortuné voyageur a du se cramponner pour ne pas être éjecté. Il m’a fallu gesticuler et le pousser pour lui faire sentir qu’il n’était pas seul.

Personnellement j’ai trouvé cette attitude complètement choquante et irrespectueuse.

Ma réaction vous choque ? Il y avait certes un siège libre, mais pas la place pour une personne de ce gabarit. Qu’il s’assoit en bout de rangée ou sur un siège seul, ce n’est pas un problème, mais il n’a pas à s’imposer de cette façon en s’asseyant sur ses voisins. Le fait d’être obèse ne donne aucun droit particulier et ne dispense pas d’être attentif aux autres.

Je n’ai rien dit cette fois mais si la situation se reproduit je manifesterai mon désaccord pour ne pas dire ma colère car franchement celui-là dépassait les bornes des limites !

Défense orage

10 commentaires:

bricol-girl a dit…

Une mésaventure de poids à l'insu de ton plein gré, compassion Maurice!

Anonyme a dit…

J'aimerai tellement prendre les transports en commun pour te voir Maurice, une fois le torse déployé à la vu d'une pauvre biche coincée pour mettre en valeur tes larges épaules, et une autre fois tout recroquevillé, compressé, gesticulant comme un asticot à coté d'une grosse bouteille D'orangina.
Décidemment tu me fais beaucoup rire en ce moment.
LB

jid a dit…

Une fois ma femme s'est retrouvée coincée presque à l'intérieur d'une obèse qui s'était assise à côté d'elle: avec le temps, les bourrelets se sont distendues et l'ont enveloppée.

anonyme b a dit…

j'ai connu la même aventure et je soupçonne que l'on parle de la même personne ! J'étais coincée au fond de la rame, près de la fenêtre, un obèse arrive, s'assoit. J'étais complétement explosée contre la paroi et j'ai été obligée de me lever pour ne pas mourir axphysiée. Le gros con, il n'a même pas été gêné de me voir me lever, même au contraire, il était content de pouvoir étaler son gros cul sur mon siège devenu libre... Ca m'avait gonflé grave !! alors Maurice, je compatis !

Anonyme a dit…

J'ai une solution, acheter ou louer un troisiéme trou de balle( de taille standard), comme ça Maurice et anonyme b pourront occuper en toute tranquillité une banquette 3 places.
LB

Flower a dit…

Il faut dire que ça aurait pu être pire pour Maurice... Un obèse avec un chien à puce qui se lèche le trou de balle pendant la canicule =D
Je me suis promise de prendre un jour le RER E rien que pour voir Maurice dans son environnement!

Big B a dit…

mais au moins l'obèse, certains n'ont pas cette chance...

Maurice a dit…

Merci ! Je serai aussi plus compatissant avec les autres dorénavant Bricol-Girl.

C'est certain qu'à mobylette on ne voit pas tout ça, à moins d'en emmener un sur cson porte bagages Anonyme ! La Bise aussi.

Un remake du blob, Jid ?

Je t'imagine très bien dans cette situation Anonyme B !

J'en profite pour passer une annonce Anonyme. ! Re-La Bise !

Il ne manquerait plus qu'il sente mauvais Flower ! A un de ces jours ?

A qui le dis-tu Bérangère...

balein a dit…

Bonjour,
à cause du commentaire de jid, cette nuit j'ai rêvé que j'étais absorbé par le corps d'un obèse... Bizarrement ce n'était pas un cauchemar, c'était chaud sympa, sauf que j'avais l'impression d'être à l'étouffé et que personne n'allait plus m'entendre...
Alors je crois que je ne vais plus lire les commentaires des autres....
Entre nous parfois il vaut mieux qu'ils s'assoit ils prenent moins de place que debout, et en plus à cause des kilos souvent leur coeur est fragile...
Et pourquoi pas faire des places banquettes larges, c'est comme l'avion meme si tu paye confort classe ++, ils n'ont meme pas prévu des sièges extra large.
Bon jour.

Anonyme a dit…

C'est sûr balein des places plus larges, mais en attendant ce n'est pas une raison d'écraser d'autres voyageurs qui ni sont pour rien...
(entre nous aussi on n'est pas obligé d'être obése pour avoir un coeur fragile)
En même temps, là n'est pas la question, d'une personne obése ou pas, c'est une question de respect de chacun.
VIVRE ENSEMBLE POUR VIVRE HEUREUX, non!