mardi 27 mai 2008

Terminus anticipé (2/2)

Vous avez même constaté à deux reprises que le train s’était arrêté à Mickey comme dirait l’autre, avec diffusion d’un message préenregistré : « La signalisation nous impose cet arrêt. Pour votre sécurité veuillez ne pas ouvrir les portes et rester dans le train… », ou quelque chose dans ce genre là. Comme si, alors qu’il vous reste des kilomètres à parcourir, vous alliez vous amuser, dès le matin, à descendre sur le ballast pour aller pousser le train !

Pourquoi la signalisation impose cet arrêt, ça les usagers ne sont certainement pas suffisamment intelligents pour le comprendre, donc pour ne pas les blesser on préfère ne rien leur dire. Et puis qu’est-ce que ça changerait ?

Toujours est-il que le temps passe. Jusqu’au moment où le message qui tue est finalement annoncé laconiquement par le conducteur : « Suite au retard pris par ce train, le terminus sera Magenta. »

Fermez le ban ! Circulez, il n’y a rien à voir. Pas la peine de rouspéter c’est comme ça et pas autrement. Pour ceux qui ne le savent pas, le train aurait du s’arrêter à Haussmann Saint Lazare. Le message d’explication et d’excuse ou de compréhension sera pour un autre jour.

Il faudra donc descendre de ce train, sous peine de repartir en sens inverse, changer de quai dans une gare inconnue pour en attraper un, déjà bondé, pour arriver à destination, si tout se passe bien. Pour bien commencer la journée, on fait mieux, surtout si on se met à penser qu’on aurait pu rester un quart d’heure de plus au lit !

C’est donc un flot humain qui se précipite, car tout le monde veut passer en premier. Tout comme ceux qui attendent sur le quai et qui veulent monter dans ce train providentiel. Rarement ils ont l’occasion à cette heure de la journée, de monter dan un train vide. Le malheur des uns fait donc le bonheur des autres. La question est maintenant de savoir si c’est un jeu à somme nulle ? La réponse est non !

Tunnel métro

6 commentaires:

bricol-girl a dit…

Pourquoi ai-je fait un cauchemar cette nuit? je descendais d'un train et il repartait sans moi, non décidément je n'aime pas ce mode de transport, même illustré par Maurice

Anonyme a dit…

Il y a pire Maurice !! Le conducteur qui annonce soudain que le train aura pour terminus gare de l'Est... Et, si on avait été prévenu avant, on serait descendu plus tôt !

karmara a dit…

J'ai testé le terminus inopiné en gare des Grésillons, sur un quai étroit et sous un grésil hivernal. Alors que si nous avions été prévenus qqs minutes plus tôt, nous - passagers - aurions pu patienter à l'abri, dans la gare précédente.

(J'ai des rollers escamotables, des Salomon, trop trop bien. Ils s'adaptent sur n'importe quelles baskets plates. Je les ai toujours avec moi. Et au boulot, j'ai des chaussures "de filles". Ça dépanne quand on est en galère à Paris. Moins en banlieue...)

Rossignol a dit…

Mr Maurice devrait essayer les Salomon...

Maurice a dit…

As-tu mangé du fromage avant d'aller au lit Bricol-Girl ? Il parit que cela "facilite" les cauchemars...

Si seulement Anonyme il pouvait être dérouté un jour sur Agde ou Montpellier...

Karmara, tout le monde le sait, tu es un modèle d'organisation !

... et les chaussures "de filles" aussi Rossignol ?

karmara a dit…

Tu te moques ? ;)
C'est juste un bon moyen de joindre l'utile à l'agréable (sauf quand il flotte dru, comme hier...)

Les chaussures, ce sont des "Kifonpamalôpié". Top marque.