mercredi 7 mai 2008

Mon nouveau cahier

Ça y est, il faut se lancer à un moment ou à un autre. Je veux parler du remplissage de mon nouveau cahier d’idées folles et saugrenues.

Il va tout d’abord falloir que je me fasse à ce nouvel outil. Un cahier est un cahier ? Non ! Dès à présent je me rends compte que la technique d’utilisation est sensiblement différente de celle du carnet à spirales. Il est vrai que je n’ose pas (je me refuse), comme avec les livres, replier complètement la couverture, de crainte de l’abîmer.

Il me faut donc impérativement utiliser ma sacoche comme d’une tablette. Je la pose sur mes genoux afin de pouvoir y poser mon cahier et ça va tout de suite mieux.

Dès le départ, je peux apprécier l’espacement entre les lignes. À vue de nez ça doit faire huit millimètres, ou sept. C’est plus confortable que les carreaux 5x5. Les carreaux ont d’ailleurs disparu. Ne restent que les lignes, ce qui suffit amplement.

C’est Anonyme qui l’autre jour écrivait qu’avec un tel cahier, je ne passerais pas inaperçu. En fait il n’en est rien. Une fois le cahier ouvert on ne voit plus la couverture ! C’est dommage, car l’assemblage des images et des dessins me plait beaucoup.

Quant à la règle des 300 mots, il faudra, une fois que j’aurai rempli une page, que je vérifie par un comptage rapide, si le format d’une page colle avec ce que je me suis imposé.

En parlant de coller, le fait d’avoir retiré ce qui devait être l’étiquette du prix, la couverture est collante à un endroit. Comme pour beaucoup d’autres petites choses, Maurice s’y fera rapidement.

Vous y croirez ou pas, en tous les cas, vous pouvez recompter vous-mêmes : ce texte contient exactement 300 mots ! Étonnant, non ?

Quai RER E

11 commentaires:

mab a dit…

Je te crois sur parole pour les 300 mots.grand dilemme entre la spirale et la couverture rigide, insoluble en fait!

Maurice a dit…

C'est comme la barbe du capitaine Haddock Mab...

Anonyme a dit…

Une question Maurice ? Est-ce que les gens regardent par dessus ton épaule quand tu écris dans le RER ? Moi, si j'étais à côté de toi, je suis sûre que j'y jeterai un oeil... Curieuse comme je suis !

Maurice a dit…

Ca ne m'étonne pas de toi Anonyme B. ! Oui, certains le font, c'est discrètement et ils ne font pas de remarques.

balein a dit…

Au sujet des mots, est-ce que Maurice a été sensibilisé : dans le métro nous n'aurions plus la prose poétique tassé en haut à droite de chaque rame....
c'est bien dommage, la plupart du temps je n'y comprenais rien ce qui au moins avait l'avantage de faire passer le trajet plus vite, à me demandre le contexte des mots, parfois ceux-ci m'amusaient et quelques très rares fois m'ont fait me déplacer à la bibliothèque pour aller emprunter un livre.....

Bérangère a dit…

Monsieur Maurice devrait essayer les Moleskine...

karmara a dit…

Très belle photo ! (Brute de décoffrage ou photoshopée à mort ?)

Maurice a dit…

Tu m'excuseras Balein, mais je crains de ne pas avoir tout compris. Peux-tu s'il te plait essayer de dire la même chose différemment ?

Je connaissais le tissu du même nom Bérangère, mais pas le cahier ! Merci pour cette information !

Les seules modifications que je fais avec Photoshop Karmara sont le recadrage 500 pixels de large, hauteur variable et 72ppi, dans les réglages les niveaux automatiques des couleurs et des contrastes et enfin j'utilise le filtre renforcement. On peut donc dire que c'est pratiquement brut de décoffrage. J'ai également été surpris du rendu !

Fanzesca a dit…

Quand on aime on ne compte pas, et j'aime

balein a dit…

Pas de pb, je sais que je suis souvent nébuleuse, on ne me conprend pas souvent clairement, le langage des baleines ne s'apprend pas par correspondance. Donc en plus clair, lire ici :
http://www.metrofrance.com/x/metro/2008/03/26/3dY57lQnhoURg/index.xml
Et n'oubliez pas d'envoyer vos mots pour le retour des autres mots à M. Pierre Mongin
Président - Directeur Général de la RATP - Poésie
54 quai de la Rapée
75012 Paris
NB: moi, j'aime recevoir et avoir du monde à manger....

balein a dit…

http://www.metrofrance.com/
x/metro/2008/03/26/
3dY57lQnhoURg/index.xml

3 lignes à remettre en une seukle..
décidément je comprends que je ne sois pas facilement compréhensibles...
Je m'autorise avec le sourire encore un post et Bises.