lundi 12 février 2007

Train de nuit (6)

Il est inutile de vous dire qu’une fois le train arrivé à Bordeaux, je fus le premier à en sortir comme un diable sort de sa boîte. Je me précipitais vers les panneaux d’affichage pour voir à quelle heure partait le prochain train à destination de Paris.

Coup de bol ! Le suivant était à 6h10. J’avais juste le temps de me rendre sur le quai, de vérifier encore trois fois que je montais dans le bon train qui partait dans la bonne direction à la bonne heure. Je n’avais plus droit à l’erreur

Pour le billet, tant pis. Je faisais l’impasse et je décidais d’attendre le contrôleur. J’espérais compter sur sa compréhension pour échapper à une amende en lui expliquant mon infortune. Our attester de ma bonne foi je pourrais toujours lui montrer le billet que j’avais utilisé pour voyager dans l’autre sens.

Je vérifiais sur les étiquettes jaunes posées sur les dossiers des banquettes que je n’occupais pas un siège réservé. Plusieurs sièges du wagon étaient déjà occupés par des voyageurs rasés de près et plus ou moins parfumés à l’après-rasage ou à l’eau de toilette.

En ce qui me concerne je devais plutôt sentir comme un fennec. Il faisait maintenant jour, ma dernière douche remontait à près de 24 heures et j’avais dormi dans mes vêtements dans des conditions pas terribles. Autant vous dire que j’avais hâte de retirer tout ça et de me précipiter sous la douche.

C’est ce que je fis un peu plus d’une heure plus tard. J’arrivais au bureau avec un peu de retard, mais personne ne me fit de remarque. Il ne faudrait pas que cela se reproduise trop souvent et pour l’éviter j’avais trouvé la solution en me rasant ce matin-là ! Le moment du rasage est toujours un intense moment de réflexion pour moi. Avec cette idée géniale, il serait impossible que je ne me réveille pas à temps !

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Ouf tout est bien qui finit sous la douche.
Mab pas encore douchée.

Lutine a dit…

Qu'as ditle controleur ?
Qu'as tu trouve en te rasant ?
Ce blog est trop plein de suspens intenable !

bérangère a dit…

Monsieur Maurice poste ses billets à 2.00 am et il s'étonne de s'endormir dans le train. Bon alors reprenons, le soir, on se couche à une heure décente...on fait un gros dodo et le lendemain on ne rate pas son arrêt....Kess kelle lui a appris la mère à Maurice??? à jouer avec des logiciels pour chat ?

Nathalie a dit…

Et tu n'as rencontre personne?

fong a dit…

Les joies de blogspot, si seulement chaque blogger n'avait pas le contrôle total de son blog sur blogspot, nous échapperions à de belles méprises :)


Ton idée ne serait-elle pas d'adopter la tenue négligée? (Ce qui t'as valu un poste à la Défense suite à cette initiative...?)

Maurice a dit…

J'ai eu de la chance, effectivement Mab et la douche m'a remis les yeux en face des trous !

Je n'ai pas vu de contrôleur Lutine. Je pense que c'est à partir d'Angoulême qu'ils commençaient à contrôler car le train était sans arrêt jusqu'à Paris.

Je ne peux pas aller me coucher avant d'avoir répondu à tes commentaires Bérangère, sinon je passerais une mauvaise nuit.

Oui Nathalie, je n'ai rencontré personne. En tous cas pas avant d'avoir pris ma douche !

Fong ! Hier Lutine se plaignait de ne rien comprendre. Aujourd'hui c'est moi !

Ally a dit…

J'ai l'impression que le moment du rasage est toujours un moment tres important chez les hommes...
Alors cette sonnerie 24 ? :-)

fong a dit…

Je le savais bien qu'il subsistait encore une incompréhension inter-génération...


Aussi, avez-vous, tous autant que vous êtes, voté pour votre future Danette adorée?

Maurice a dit…

Ca le fait bien Ally !

Oui Fong, mais plutôt par défaut qu'autre chose car je ne suis pas fan des parfums proposés...