jeudi 15 février 2007

La f’nêtre s’il vous plait ! (1)

Il est possible, avec derrière soi des années de pratique et d’observation, et à condition d’être un tant soit peu sensible à l’environnement dans lequel on évolue, en observant les rames RER qui entrent en gare, de deviner quelles seront les conditions atmosphériques à l’intérieur des voitures.

Ainsi, par temps de pluie, les vitres sont couvertes de buée. A l’intérieur, l’eau des parapluies dégoulinants, celle des manteaux et des bas de pantalons détrempés, sans oublier la vapeur d’eau expirée par l’homme, sous l’effet de la chaleur humaine associée au chauffage de la rame, aura tôt fait de se transformer en vapeur d’eau. Par condensation cette vapeur se transformera en liquide sur les matériaux froids.

Les porteurs de lunettes de vue connaissent bien le problème. En hiver ils sont rendus instantanément aveugles en rentrant dans un bus ou dans une rame de RER. C’est comique, mais c’est pas bien de se moquer d’eux ! Quand il pleut sur leurs lunettes ils ne voient déjà plus très bien… En été ça n’est guère mieux lorsqu’ils sortent par exemple d’un véhicule climatisé pour se retrouver à l’extérieur, dans la chaleur.

Dans les voitures du RER couvertes de buée, l’hygrométrie (proportion de vapeur d’eau contenue dans l’air) atteint des sommets. Quant à l’air qu’on y respire, il donne l’impression d’être anormalement chargé en gaz carbonique, et de manquer d’oxygène tellement il est irrespirable de prime abord.

A tel point que lorsque les portes s’ouvrent devant vous pour libérer un flot de voyageurs, vous avez la même impression que si vous étiez devant la porte du four qu’on vient d’ouvrir pour récupérer un fameux gâteau au chocolat qui a cuit au bain-marie. A la différence près de l’odeur bien évidemment ! Ce n'est pas un gâteau au chocolat qu'on vient de faire cuire ici...

C’est dans ces moments particuliers où le comportement des gens est vraiment étrange.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est pas de la tarte !

Anonyme a dit…

Tiens je vais sortir la mienne du four
Mab.

Maurice a dit…

Ah ça c'est sûr Anonyme !

Une tarte à quoi Mab ? Aux tomates ?

Maky a dit…

Atmosphère, atmosphère...moi j'ai dit atmosphère !

thalie a dit…

pouah !! tu oublies, les gens qui dégoulinent de partout, la barre centrale qui sert à se tenir qui est toute pouasseuse... c'est presque aussi bien qu'en été !

Maurice a dit…

Ca en manque parfois Maky !

J'essaye d'en toucher le moins possible Thalie...