vendredi 26 janvier 2007

Nouvelle technique ?

Je discutais l'autre jour avec un collègue de travail des manies et habitudes plus ou moins énervantes des autres usagers dans les transports en commun. C'est un sujet sur lequel je suis plutôt inépuisable tant la diversité est remarquable.

Et j'ai appris quelque chose !

Il s'agit d'un mauvais tour à jouer à une personne pressée qui vous bouscule pour aller plus vite au moment de passer un tourniquet. J'ai titré ce billet à la forme interrogative car je n'ai pas eu l'occasion de tester et donc de vous assurer de la validité de ce qui va suivre. À ne pas prendre donc pour argent comptant.

Si certains l'on déjà fait (ou subi), leurs témoignages sont évidemment les bienvenus.

Nous prendrons comme hypothèse que vous disposez d'un titre de transport valable, de même que la personne qui vous suit. Imaginez donc maintenant que vous venez de passer votre badge Navigo sur le lecteur ou que vous venez de récupérer votre ticket à la fente de sortie. Dans le meilleur des cas, et si bien sûr vous en êtes capable, vous pouvez lire à votre main droite : "Passez". D'une poussée donnée avec la cuisse dans la foulée (c'est comme ça que je fais), vous faites tourner le tourniquet. Miracle, vous êtes passé !

Imaginez maintenant que juste avant que vous n'empruntiez ce portillon un usager énervé et énervant vous mette la pression pour aller plus vite. Il ne vous a pas bousculé au propre du terme, mais ça y ressemble beaucoup. Vous le sentez, il vous colle littéralement. C'est tout l'art de provoquer tout en étant limite...

Il est donc dans votre dos et n'a pas attendu que votre ticket soit sorti de la fente pour introduire le sien. C'est à ce moment que la botte secrète devrait l'anéantir.

Il suffirait de donner un coup de cuisse un peu plus prononcé dans la barre du tourniquet pour qu'elle entame une deuxième rotation au ras de votre postérieur, juste devant votre suiveur. Vous avez bien compté : deux tours de tourniquet pour deux tickets (le vôtre et celui de votre suiveur), mais pour un seul passage (vous).

Du coup votre suiveur se prend la barre dans les cuisses, il ne passe pas le portillon et son ticket est validé !

Arf !

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Peux pas le faire, trop petite je prends la barre dans les dents.
Mab

Maurice a dit…

Un seule solution alors Mab : une "Spéciale Zidane" !

Anitta a dit…

Hmmmm. Pas sûre que ça marche. Après le passage de la première personne, le tourniquet se raidit, me semble-t-il. Il faut vraiment forcer, et dès lors, plus question de faire l'innocente après. Je vais attendre que tu essaies pour tester ça à mon tour :-)

mathilde a dit…

Ne pas hésiter à jouer les innocents et pousser avec la main pour le premier tour puis s'engager normalement pour le deuxième tour en disant "ah oui, ça marche bien" ;-)

Anonyme a dit…

j'adore le coup de boule et rève d'en faire.
Mab.

colchide a dit…


Ou encore, si on a la chance de posséder un billet mauve (--> usager exceptionnel du métro), faire en sorte qu'il soit déjà composté, ce qui entraîne que la personne derrière se jette littéralement sur toi, manquant de te plier en deux autour de la barre du tourniquet. Très amusant, surtout pour ceux qui regardent.

La parisienne blasée, obligée de reculer, et la banlieusarde éperdue qui tourne son billet dans tous les sens pour voir ce qui ne va pas (la deuxième SE DOIT de rester devant le tourniquer, afin d'en bloquer l'accès, bien sûr).

Ah ! la hiérarchie des billets de métro, c'est quelque chose !!

Anonyme a dit…

A essayer...à condition de courir vite !

Maurice a dit…

Si les personnes qui lisent ce blog et prennent les transpots en commun comencent diffuser et à utiliser cette technique, on rique d'en parler au journal télévisé régional Anitta !

C'est un variante qu'intuitivement je pense plus efficace Mathilde. Où as-tu appris tout ça ?

Surtout ne loupe pas ton coup Mab le jour où tu essaieras !

Hello Colchide ! Je regrette parfois ne ne pas pouvoir filmer certaines scènes. Pour ce qui est de trouver un billet mauve déjà utilisé, il n'y a qu'à regarder par terre. Enfin ne confondrais-tu pas le faisan d'élevage (de banlieue) avec le sauvage (de province) ?

Pas besoin de courir Anonyme ! Ton suiveur est retenu par la barre du tourniquet et doit soit trouver un nouveau ticket soit attendre 10 minutes que son badge Navigo soit à nouveau accepté !

colchide a dit…


Faisanne d'élevage je suis, alors !!

Mais exceptionnelle, cela va sans dire ! -billet mauve :-)