vendredi 17 novembre 2006

Un regard nouveau (2)

Il était accompagné d'une jeune fille qui devait avoir entre dix et douze ans au maximum. Etant donné son âge et la taille du jeune homme, elle était par conséquent beaucoup plus petite que lui. Elle était habillée comme beaucoup des petites filles de son âge, dans des tons de couleur rose. A la voir ainsi on pouvait deviner l'importance qu'elle portait à ce que ses vêtements soient coordonnés. On aurait tout aussi bien pu y lire le plaisir des parents à quelque part se faire un peu plaisir en la rendant encore plus mignonne.

Chez elle également c'est le regard qui m'a frappé, encore plus fort que celui du frère et c'est ce regard qui m'a inspiré pour écrire ce billet.

Ses yeux brillaient d'admiration et de joie à l'état pur. Ce n'était pas le regard de la dévotion car c'était beaucoup plus gai, beaucoup plus léger, tout en étant intense et venant droit du coeur.

Son visage était fier mais sans être hautain, de la fierté qu'on observe plus particulièrement chez les filles du sud, et il traduisait defaçon non dissimulée son bonheur de prendre le RER E probablement pour la première fois, à l'âge où ce qui ressemble à une aventure merveilleuse sera considéré plus tard comme une corvée.

A les observer tous les deux, on pouvait comprendre les messages qu'ils s'envoyaient sans pourtant se parler. Tout était à base de gestes et de regards. L'un ordonnant en cherchant à affirmer son autorité, l'autre pleine de malice minaudant et jouant les innocentes, le tout en essayant de faire le moins de bruit possible pour ne pas se faire remarquer car on leur avait probablement enseigné que cela ne se faisait pas.

Sans risque de me tromper je crois pouvoir affirmer qu'ils étaient frère et soeur.

...à suivre...

6 commentaires:

bricol-girl a dit…

Ca commence bien, j'espère que tu ne vas nous faire un coup tordu, on a besoin de tendresse dans ce monde de brutes

fong a dit…

Bon bin....je ne connaitrai la suite que dans 1 semaine...
Pour quelqu'un comme moi (un ado qui a bientôt atteint la majorité dans la normalité que se donne les ados, bande de vieux croûtons), cette histoire a l'air très banale.

Vivement la suite.

syl a dit…

Jolie image fratenelle que voilà. c'est agréable de lire qq chose qui devrait paraitre si évident et courant

heure-bleue a dit…

Un grand frère et une petite soeur, j'aurais voulu un grand frère...

Maurice a dit…

Rassure-toi Bricol-Girl, cette histoire est tous publics.

Evidemment Fong, comme ça ne parle pas de doigt dans le cul tu vas trouver cette histoire un peu fade ! ;-)

Comme quoi tout n'est pas perdu Syl !

Et moi une grande soeur Here-Bleue...

Anonyme a dit…

France Inter "Blog à part"
nous joindre svp par mail :
kheira.retiel@radiofrance.com

Merci