mardi 19 septembre 2006

Maladie du siècle

Le monde compte désormais plus d'obèses que de personnes souffrant de malnutrition : un milliard d'habitants sont victimes d'excès pondéral tandis que 800 millions de personnes ne mangent pas à leur faim. Il y en aurait plus dans les banlieues et les zones rurales que dans les villes.

Ca se vérifie tous les jours dans les transports en commun. Les sièges ne sont pas très larges et mieux vaut viser les places isolées que la place centrale d’une banquette ou bien encore celle dans les coins. Vous risquez à tout moment de vous faire coincer par un gros ou une grosse. Ce n’est pas agréable surtout lorsqu’il fait chaud.

Quand je dis gros, je pense aux obèses. Ceux qui ont des kilos à perdre par dizaines. La cause ? Trop de gras, trop de sucre, la bouffe à portée de main où qu’on aille, pas assez d’exercice… Vous savez tous ça aussi bien que moi.

Et là, qu’ai-je en face de moi ? Une énorme jeune femme qui doit peser plus de 120 kilos. Comment pourrais-je le savoir d’un seul coup d’œil ? J’ai joué au rugby dans le passé. Les plus lourds faisaient dans les 100 kilos. J’ai encore en tête leur gabarit.

Alors quoi Maurice ? Serais-tu devenu intolérant au point de parler de cette jeune femme en ces termes ? Ne penses-tu pas qu’elle a l’excuse de l’environnement familial, social ou culturel dans lequel elle vit pour se retrouver ainsi ? Peut-être…

Cela dit, il faut que je vous précise qu’il est environ 18h30 et qu’elle vient, sous mon nez de bouffer une plaque entière de chocolat au lait avec des éclats d’amandes. La marque avec la vache lila. Ca pèse combien ? 100 grammes ? 150 grammes ? Pour combien de calories ?

Mais de quoi je me mêle ?

16 commentaires:

joshua a dit…

Ca c'est du lourd comme info!
Courage...toi aussi tu peux manger des plaques entières de chocolat (avec des amandes si tu veux)!

Maurice a dit…

Je serais complètement écoeuré Joshua avant de probablement faire une crise de foie

tarmine a dit…

miam! c'est bon le chocolat!
elle ne t'en a même pas offert?

mathilde a dit…

Y'a aucune structure facilement accessible pour les obèses. Genre nutritionnistes. A part dans les hôpitaux, et encore, faut bien savoir chercher. Sinon, on trouve des diététiciens à la pelle. Y'a comme un soucis, là, non? Nutritionniste, un métier d'avenir dans nos pays riches.

syl a dit…

On banalise l'obésité, on essaie de l'intégrer en créant des magasins, des sièges plus grands, des lignes de vêtements, des associations "vivre bien et gros"..alors qu'il serait plus intelligent de s'occuper de la source du problème plutôt que des conséquences.
Pourquoi tant d'obèses ?

En tout cas, l'info sur la population obèse / face à ceux qui souffrent de malnutrition, je 'lai entendue à la raido et je dosi avouer qu'elle m'a choquée. C'est tout le paradoxe de notre monde actuel !

bricol-girl a dit…

Tu as gagné Maurice, j'ai envie de chocolat, vais-je résister ou bien me dire que j'ai encore de la marge.

Maky a dit…

C'est un vrai problème dont on nous rebat les oreilles.
Je pense que le souci de ces gens est pour 20% physiologique et 80% psycho, c'est donc bien dans la tête que ça se passe.
Qui de ces gens a les moyens de se traiter dans le domaine psycho...?
A+

heure-bleue a dit…

Le problème de l'obésité dans le monde, car j'ai vu des obèses partout, moins en Grèce et en Italie, c'est que l'on ne respecte plus les heures de repas, qu'on ne fait plus vraiment de cuisine. Chez moi, l'homme travaille essentiellement à la maison, il lui arrive souvent de faire la cuisine et nous ne mangeons qu'à l'heure des repas...

Maurice a dit…

Tarmine, penses-tu vraiment qu'elle serait prête à offrir un morceau de sa plaque, qui plus est à un inconnu ? De toute manière je ne suis pas chocolat au lait du tout. Je préfère le noir amer. :)

Mathilde, ne crois-tu pas que chacun pourrait aussi se prendre un peu en charge de temps en temps ? Le problème est connu, on en parle partout (journaux, télévision, radio, internet...). J'avoue cependant qu'il est beaucoup plus difficile de perdre un ou deux kilos que d'en gagner dix ou plus.

A bien y réfléchir, ce n'est pas si paradoxal que ça Syl. Manger sain et léger coûte plus cher que de manger gras et riche.

Au vu des photos Bricol-Girl, j'aurais tendance à te dire de ne pas hésiter. C'est comme pour tout, il fautt rester raisonnable. Ego te absolvo !

Le milieu social, voire l'environnement familial sont des facteurs importants aussi je pense Maky. Avant de passer par un psychlogue, peut-être pourrait-on faire appel à sa propre volonté, voire son amour propre.

Tu as raison Heure-Bleue, à manger des plats préparés par les autres on ne sait finalement pas ce qu'on avale. Je suis tous les jours étonné à la cantine d'entreprise par le nombre de personnes qui déjeunent à midi avec un Coca comme boisson. Sans compter tous ceux qu'ils pourront acheter à tout moment de la journée dans les distributeurs.

Sammy a dit…

J'ai lu moi aussi cette info sur le net... c'est triste... bon, promis, je ne vais pas me lancer dans un couplet sur les p'tits n'enfants qui murent de faim pendant qu'on crève dans notre graisse, mais c'est un peu l'idée quand même...

Arf, j'ai l'air fin avec mes 65 kilos tout mouillé :o

dany a dit…

Sais tu si elle est grosse parce qu'elle mange trop de chocolat???Que connais'tu de sa vie? On peut prendre 40 kg à cause d'un traitement:cortisone, anticancereux ou maladie.. Et même si, les gros n'ont-ils pas le droit de manger du chocolat? Tu as bien de la chance d'être dans la norme, mais je te trouve un peu étroit d'esprit et pour la tolérance..Bravo

Maurice a dit…

Ca dépend Sammy si tu mesures 1,50 m ou 2,00 !

Tu as raison Dany, je suis intolérant et étroit d'esprit. Mais pas aveugle au point de confondre un traitement à base de cortisone et une plaque de chocolat au lait aux éclats d'amandes que je persiste à penser comme étant inutile. Tu as raison de les encourager. Enfin être dans la norme n'est pas une question de chance.

atanane a dit…

on devrait écrire sur les plaques de chocolat ( et paquets de chips, bouteilles de limonade et autres friandises et sucreries ) " Manger trop tue " ou " le sucré - salé nuit gravement à la santé".

Imposer des taxes élevées sur les frites- hamburgers, Interdire les grignotages dans les lieux publics.
Non mais c' est vrai, pourquoi on ne s' acharne que sur les fumeurs?

Maurice a dit…

Et baisser les prix des produits sains Atanane. Cela dit à la différence de la cigarette il n'existe pas d'obésité passive. Heureusement !

fong a dit…

Moi ce que j'en dis...c'est que chacun fait ce qu'il veut de sa vie.

Certains ont la "chance" de manger quand ils veulent et ce qu'ils veulent à n'importe quel prix
D'autres ne l'ont pas
Bien sûr
Pouvoir c'est vouloir mais c'est aussi ne pas vouloir

Et je pense aussi que la chance joue un peu, je ne pèse que 52kg +ou-, et ça depuis environ 3 ans pourtant je grandi et je mange n'importe comment et n'importe quoi, il m'arrive d'engloutir une tablette de chocolat au lait au riz soufflé de la vache mauve.
Et depuis mon entrée en fac, avec mes sandwichs aux pains le midi, j'ai réussi à perdre 1 kg par semaine, je pese donc +ou- 51kg en faim de semaine, poids qui revient rapidement à sa stabilité de 52kg au weekend.

Alors moi je dis, vivement l'invention de la téléportation.

Maurice a dit…

Tu as eu raison de mettre le mot chance entre guillements Fong car ce n'en est pas une pour tout le monde ! La volonté y est aussi pour quelque chose.