lundi 19 septembre 2005

Les gestes qui tuent (1)

Vous les avez déjà remarqués et vous vous êtes offusqué. Dans le même temps vous vous êtes posé la même question. Qu'est-ce qui les pousse à faire ça à ce moment là dans cette condition particulière ?

De qui parle-t-on ? Plutôt des hommes quoique j'ai pu observer des spécimen féminins, mais au bureau ! Lesquels ? Ceux qui conduisent une voiture, sont arrêtés à un feu rouge à côté de vous et se curent le nez consciencieusement en attendant que ça passe au vert. Nan' en avait parlé à une époque et je crois me souvenir avoir essayé de la convaincre de prendre des photos à ce moment là.

Eh bien dans le train c'est la même chose, sauf qu'ils ne conduisent pas mais lisent le journal ou un livre ou ne font rien, trop absorbés qu'ils sont. Au début ça commence toujours par se pincer doucement, rapidement et à plusieurs reprises le dessous du nez avec le pouce et l'index. La respiration est certainement sifflante et la narine plus ou moins bouchée. Comme il faut en avoir le coeur net, l'exploration se poursuit avec un index fureteur plus ou moins enfoncé dans l'appendice nasal et tourné dans le bon sens. Plusieurs tentatives de décollage ou d'arrachage seront nécessaires avant de pouvoir ramener délicatement la matière coupable à la surface.

Invariablement elle se retrouvera coincée entre le pouce et l'index et on la fera rouler pendant un certain temps jusqu'à obtenir une petite boule qu'on pourra laisser tomber discrètement par terre ou qu'on dégagera à travers le wagon grâce à une pichenette experte. Il ne sera pas possible dans d'autres cas, pour s'en débarasser, que de la coller sous le siège.

Enfin ayons une pensée toute particulière pour ceux qui sans broncher sont capables de déguster sur place le produit de leur fouille.

17 commentaires:

Lutine a dit…

Il y a des photos j'espere !
Lutine

Nan' a dit…

du sang, des tripes et des boyaux !

Shantti a dit…

oh punaise!! quel teasing de la mort qui tue!!
yes!

fong a dit…

c'est ignoble ce que vous dites!
bon je formule un souhait zaussi:
une technique "qui tue" pour insèrer son billet dans le composteur tout en avancant et le récuperer ensuite? (fonctionne mieux dans le méttro) mais en bus, ca permet de coloniser LA place avant ceux qui fraude non?
quelle théorie! je la mettrai en pratique...le jour où je prendrai le bus :/, en attendant, j'attend la sortie!

Maurice a dit…

Désolé, Lutine, mais je n'en ai pas trouvé !

Du sang, des tripes, des boyaux Nan' et des crottes de nez !

C'est sûr Shantti que c'est un sujet plus délicat à aborder sur un blog de broderie !

La feinte la plus rapide c'est la carte Navigo. Mais n'oublie pas de laisser les places assises aux grands-mères, Fong !

joshua a dit…

Je n'oserai avouer que cela peut m'arriver parfois mais pratiquement jamais dans les transports en commun...prendre des photos...pfouahhh! C'est risqué!

Tu as du nez pour trouver les sujets intéressants!

Anne a dit…

Héhé j'ai vu un magnifique spécimen de cadre sup, costard de luxe dans voiture idem faire ce joli geste avec option dégustation au feu rouge, derrière moi, ce matin.

Beurk beurk... et dire qu'il doit passer sa vie à donner des leçons de "comment qu'il faut bien faire", çui là...

Shantti a dit…

rha!!! juste apres le petit dej' !! ça tue!!
j'ai eu une prof d'histoire geo comme ça! hallucinant!
elle avait un super crepage, un vague de mitterand et un style très coincé propret.
et pendant que nous étions au travail et elle a son bureau, elle nous infligeait ce spectacle!!ça ne nous faisait mm pas rire tellement c'était dégoutant!!! alors pour échapper au spectacle nous plongions dans nos cahiers!lol. remarquable technique pour pousser ses élèves au travail:-))
et..elle les mangeait bien sur..
pouah! rien que de l'écrire j'ai la nausée!!

denis a dit…

Maurice tu deviens dégueu ;)

Maurice a dit…

Allons Joshua, ne me dit pas que tu as basculé du côté obscur...

Je ne supporte pas de partir de chez moi en sachant que j'ai oublié de prendre des mouchoirs en papier Anne.

Moi aussi ça m'écoeure Shantti...

Tu te trompes Denis, ce n'est pas moi qui suis dégueu !

Filomène a dit…

Beuuuuuuurk!Encore des gens à qui leurs mères n'auront jamais seriné "ne mets tes doigts dans le nez"!

denis a dit…

Je sais Maurice que ce n'est pas toi, j'éspère que ce n'est pas toi non plus qui a chier dans le train l'autre jour;)

ariane a dit…

Maurice tu dépasses les bornes des limites hein ! retire tes doigts de ton nez tout de suite ! et comme Denis, je me pose des questions ... je me demande si c'est pas toi qui ... parce que "c'est celui qui dit qui est"

ariane a dit…

Maurice tu dépasses les bornes des limites hein ! retire tes doigts de ton nez tout de suite ! et comme Denis, je me pose des questions ... je me demande si c'est pas toi qui ... parce que "c'est celui qui dit qui est"

ariane a dit…

et en plus je radote

Maurice a dit…

Tu as raison Denis, ce n'était pas moi non plus ! Je n'imagine même pas :)

Eh eh eh Ariane, en plus de radoter tâche de ne pas faire comme Tatie Danièle !

Vroumette a dit…

Plus petits mes trois zozos avaient deux super manies : tout d'abord me tendre en voiture leurs superbes crotte de nez tout droit sortie de leur narine (j'ai maintenant un réservoir à mouchoir dans la voiture), et la deuxième (plus fourbe), consistait la nuit à essuyer leurs crottes de nez au choix sur le mur, le long de leur lit, sur les draps (miam, miam). Pour l'un d'eux c'était encore plus vicieux que ça (bien planqué). Heureusement après moults explications sur le caractède dégueu, ils ont arrêté (ouf, je ne voulais pas me retrouver avec des montagnes de crotte).