jeudi 14 avril 2005

Colis suspect

Ca y est, ça recommence. Acte de malveillance ? Acte d'insouciance ? Toujours est-il qu'il se trouve bien là et qu'il a été repéré. Qui ça il ? Le colis suspect pardi ! « La présence d'un colis suspect en gare de Val-de-Fontenay nous oblige à retarder le train… »

Aujourd'hui (en fait la scène s'est passé le 7 avril 2004) je n'avais pourtant pas de motif pour rentrer plus tôt. Il n'y avait donc aucune raison pour que les mauvais esprits des transports en commun s'acharnent à nouveau sur moi. Il y donc a forcément une autre raison. Etant donné que le train dans lequel je viens de monter est en fait le train précédent qui n'est pas parti (vous me suivez ?), j'en conclus que ce n'est pas moi qui suis la cible des mauvais esprits mais une ou plusieurs autres personnes dont je dois croiser le chemin de temps à autre. Cette conviction est renforcée par le fait que le train dans lequel je suis assis en ce moment et qui vient de partir, est en avance par rapport à celui dans lequel j'aurais normalement dû me trouver. En fait ça fait une bonne moyenne si je rapporte ça à mon précédent voyage.

Le lecteur Lambda voudra bien m'excuser, et j'entends d'ici Thierry E.* soupirer d'ennui, mais seules les personnes ayant une pratique quotidienne depuis des années des transports en commun parisiens sont à peu près les seuls à même de me comprendre.

Toujours est-il que s'il est bien un motif de retard que je suis prêt à supporter plus que les autres, c'est bien celui-ci. Quitte à arriver en retard, autant que ce soit en un seul morceau, et non pas éparpillé façon puzzle.

* Les noms ont été volontairement modifiés.

Ne restons pas là mon Capitaine

Ne restons pas là mon Capitaine !

6 commentaires:

Thierry E. a dit…

Je ne soupire pas, je respire fort... et en plus je perds mes majuscules quand je commente !

Maurice a dit…

Ce n'est pas grave Thierry E., le message est passé.

Anonyme a dit…

Plus j'avance dans la lecture, plus je me dis que finalement, les personnes qui vont au boulot en voiture ont quand même beaucoup moins d'aléas que celles qui empruntent les transports en commun.

Maurice a dit…

Peut-être utilisateur pas si anonyme que ça, mais je pense que le train est plus régulier quelles que soient les conditions météo et contribuent moins au réchauffement de la planète.

buse a dit…

J'ai seulement oublié de mettre mon oiseau.
je viens de lire ton commentaire et j'ai les oreilles qui rougissent... je pourrais aller bosser à vélo ou à pied tous les jours mais j'ai trop le réflexe "voiture"...

Maurice a dit…

Difficile de se passer de son confort, pas vrai, Buse> ?