mercredi 9 février 2005

Repose pieds

C'est incroyable le nombre de personnes de tous âges, mais quand même plutôt jeunes, qui pour se détendre mettent les pieds sur la banquette qui leur fait face. Et là pas de problème de parité. Il y a autant de garçons que de filles.

Vous trouvez que je ne suis qu'un râleur? Trop facile de ne rien dire, de laisser passer. C'est comme si on posait la paire de chaussures d'un inconnu sur vos genoux. L'accepteriez-vous? Non. Vous seriez dégoûté et vous ne manqueriez pas de faire une remarque voire plus...

Imaginez dans quoi ils ont pu marcher avant d'essuyer leurs semelles sur des banquettes que vous essuierez vous-même lorsque vous vous assiérez. Pensez à une grosse merde comme on en voit souvent sur les trottoirs ou dans les caniveaux.
Et vous allez ramener tout ça chez vous, au bureau, chez vos amis... Les teinturiers se frottent les mains. Ils peuvent.

Je me prive de moins en moins de faire remarquer à voix haute ce comportement de manière à ce que tout le monde en profite. Je n'ai jusqu'à présent jamais vu quelqu'un "obtempérer". Par contre je ne lis pas dans les pensées et de toute manière peu m'importe ce qu'on peut en penser.

Je ne vois pas encore beucoup de personnes faire de même. Je vois des regards désapprobateurs, j'entends des remarques discrètes, mais rarement à haute voix. Alors faites un effort... Tout le monde vous soutiendra et quelque part vous en tirerez une certaine satisfaction.

Bon voyage.

2 commentaires:

buse a dit…

Tu dis ça parce que tu es jaloux de ne pas pouvoir étaler tes jambes comme tu le souhaiterais...
Est ce que tu arrives à le dire de façon diplomatique ?

Maurice a dit…

Il y a suffisamment de place pour les jambes Buse. Et j'arrive à le faire remarquer dans faire trop de bruit.