lundi 14 février 2005

La séance de maquillage

Les apparences comptent dans la vie de tous les jours et le maquillage permet de mettre en valeur certains détails du visage ou au contraire d'en atténuer d'autres. Il est souvent nécessaire d'avoir à dissimuler les ravages de l'âge, de la fatigue pour présenter un teint plus frais ou plus jeune. Quoi de plus normal que de vouloir séduire et de se présenter sous son meilleur jour? On se fait plaisir et les autres en profitent. C'est franchement plus agréable que d'être entouré de personnes (hommes ou femmes) se négligeant ou se laissant aller.

Mais s'il est un spectacle que j'aimerais éviter le matin, c'est celui des femmes se maquillant dans le train.

Le spectacle de la bouche grande ouverte ou en cul de poule pour y étaler une couche de rouge à lèvres devrait être à remiser au rang des affaires privées. Même chose pour les yeux écarquillés pour y mettre un trait de ricil ou de eye liner. Sans parler du fond de teint dont on risque de saupoudrer son voisin ou encore du parfum qui pourrait être à l'origine de soupçons par la suite... Il y en a qui arrivent à se poser du vernis sur les ongles après les avoir nettoyés avec du dissolvant et d'autres qui
s'épilent consciencieusement les sourcils. Et pourquoi pas le maillot tant qu'on y est? Vous imaginez les hommes en train de se couper les ongles ou les poils du nez ou des oreilles?

Bref si je suis toujours admiratif de la technique dans un espace réduit et en mouvement, ces moments personnels ne devraient pas être partagés, qui plus est avec des inconnus. Si le résultat peut être partagé, il n'en est pas de même pour sa réalisation. La discrétion ne nuirait pas.

2 commentaires:

buse a dit…

Tu es sérieux en écrivant cela ? j'ose espérer que cela arrive de façon très rare.

Maurice a dit…

Est-ce que j'ai franchement l'air de quelqu'un de pas sérieux Buse ?