mardi 29 avril 2008

Microcosmos (1/2)

Après l’homme et son PC portable, aboutissement d’une évolution étalée sur plusieurs millénaires, voici d’autres espèces étranges que l’on peut apercevoir dans les transports en commun, si l’on est observateur et qu’on se trouve au bon endroit au bon moment.

Tout le monde le sait, la Nature telle que nous la connaissons aujourd’hui, celle dans laquelle nous vivons, n’a pas toujours ressemblé à ce qu’elle est actuellement. Elle est le résultat d’une longue et progressive évolution qui a obligé les organismes vivants que nous connaissons, à s’adapter, sous peine de disparaître.

Il en fut ainsi des dinosaures, des mammouths, des tigres à dents de sabre et des dodos. Que ce soit une météorite, un réchauffement global ou une chasse trop intensive, le résultat fur la disparition d’un grand nombre d’espèces dont on ne retrouve plus que des traces ou la simple évocation. La Nature ayant horreur du vide, elle les remplaça par d’autres espèces. C’est faire un sacré raccourci que de dire que l’usager des transports en commun en est un.

Cela dit tout le monde sait de quoi on parle. On se le représente très bien et même mieux depuis qu’un fou furieux se faisant appeler Maurice prend un malin plaisir à les observer et les décrire. Il en décortiquerait bien quelques unes et en empaillerait quelques autres, mais bon…

Ces spécimens ont des habitudes qui leurs sont propres et vivent dans des conditions particulières, pour ne pas dire dans un milieu hostile. Ils ont su faire preuve d’adaptation et trouvent certainement tout ce dont ils ont besoin pour se vivre et survivre dans un environnement propice à leur développement. Il n’y a qu’à voir l’augmentation rapide de leur population, surtout à certaines heures de la journée. Un peu comme les espèces animales se regroupant autour des points d’eau ou d’une carcasse encore fumante.

Pourtant ils ne sont pas les seuls à fréquenter ces lieux.

Mille-pattes

6 commentaires:

mab a dit…

A l'heure où les animaux vont boire Maurice est-il encore dans le train à épier les travers de ces congénères?

Sammy a dit…

J'aime bien ta nouvelle façon de raconter en deux parties, ça maintient le suspens...

Maurice a dit…

C'est le meilleur moment de la journée pur ce genre d'observations, Mab, le soir après le boulot dans un bar !

Et quel suspens Sammy !

Nénuphar a dit…

Bonsoir Maurice,
quelle belle découverte. Ma frénésie du clic m'a emmené vers ton repaire. Comment fais-tu pour avoir autant de choses a raconter!!
Je te connaissais sportif , je te découvre cérébral.

cathie a dit…

bonjour Maurice,

je vois que tu as trouvé tout seul mon nouveau blog, et oui j'ai changé..... de plateforme! Lol!
je te souhaite une bonne semaine, toujours dans le métro, peut etre qu'un jour on se croisera à la Défense! Amitié
Cathie

Maurice a dit…

Nénuphar ! Quelle surprise ! Tu as la faculté de passer d'une mare à l'autre...

Bonjour Cathie ! On se croise peut-être déjà souvent sans le savoir...