mardi 6 mars 2007

Matériel hors service

Depuis quelques mois, la gare a été équipée de nouvelles portes automatiques. Auparavant nous avions droit à des portes à battant qu’il fallait pousser pour rentrer ou sortir de la gare. Bien sûr, rares étaient les voyageurs qui retenaient la porte pour le suivant et lorsque des voyageurs qui voulaient rentrer croisaient des voyageurs qui voulaient sortir, c’était le bazar car tous se sentaient aussi prioritaires les uns que les autres.

Celui qui se retrouvait seul et en sens inverse du flux était bon pour tenir la porte ouverte sans pouvoir entrer ou sortir, en attendant de pouvoir entre ou sortir donc.

Ces portes étaient assez lourdes à manœuvrer, mais même les frêles jeunes femmes y parvenaient. C’était des portes métalliques (inox brossé ?) avec des parois en verre.

Régulièrement le verre était explosé à hauteur des pieds ou des coudes et toujours remplacé, plus ou moins vite. Je n’ai jamais compté précisément le nombre de fois où il a fallu les remplacer, mais cela se compte en plusieurs dizaines de fois.

Depuis quelques mois donc, ces portes à battant ont été remplacées par des portes coulissantes. Dès qu’on s’en approche, elles s’ouvrent automatiquement ! C’est magique ! Et bien pratique car du coup l’ouverture est plus large et on n’a plus à se faire de politesses !

Il n’y a plus de cadre métallique, seulement quatre grandes plaques de verre feuilleté. Deux de chaque côté qui coulissent l’une sur l’autre. Depuis quelques jours elles sot maintenues ouvertes en permanence. C’est en effet au moins la troisième fois qu’il va falloir les changer toutes les quatre car évidemment elles ont de nouveau été saccagées.

Certains abris bus ont connu les mêmes problèmes. Leurs parois en verre feuilleté ne résistaient pas au jet de billes en acier. Après des dizaines de remplacements, quelqu’un a eu une idée géniale : remplacer les parois en verre par du grillage métallique !

En ce qui me concerne, quitte à ne plus être protégé du vent et de la pluie, je me contenterai d’un simple poteau pour matérialiser l’arrêt. Et je me plais à penser que ma feuille d’impôts apprécierait aussi ! Tant pis pour les affiches Aubade…

9 commentaires:

mab a dit…

En cage les vandales et vlan.

thalie a dit…

Wow ! c'est chô par chez toi alors !!
Barf, à Gare du Nord, z'ont remplacé les portes aussi, mais y a un truc qui ne fonctionne toujours pas. Je dis ça, mais je dis rien, seulement, ça fait depuis l'été dernier qu'ils ont dû modifier l'installation et depuis ce temps là, j'ai dû les voir fonctionner 3 fois et j'exagère à peine (dont une hier, et ce matin, ça ne fonctionnait à nouveau plus !!) ! Entre technologie et vandalisme les constructeurs de portillons n'ont plus qu'à bien se tenir !

Sol'ange a dit…

C'est toujours la même histoire...
C'est notre porte-monnaie qui en pâtit.
Mais bon, quand on sait que nos chers députés vont avoir droit à 60 mois d'indemnités au lieu de 6 s'ils ne sont pas réélus...

Révolution !!!

Lutine a dit…

Moi je trouve cela dommage que les gens s'accagent ce que nous payons avec nos impots !
Je ne comprends pas le but de ces deteriorations... Ca me decoit beaucoup !

bérangère a dit…

Madame Bérangère remercie Monsieur Maurice pour l'invitation à laquelle elle répondra vendredi (jour du pichon)

colchide a dit…


Du grillage métallique ???? Tu veux dire le grillage à poule octogonal ?

fong a dit…

Les abris-bus JC Decaux sont "gratuits", ils sont installés par Mr Decaux en personne pour les villes le demandant et celui-ci obtient des bénéfices en louant ses abris et ses panneaux aux publicitaires :)
Je pense que temps qu'il y aura des affiches Aubade, il y aura du verre :D

Nathalie K. a dit…

Descriptions d'une precision .... Tu ne serais pas un scientifique par hasard?

Maurice a dit…

Pas vu pas pris Mab...

Dans ce cas j'imagine qu'il doit y avoir des querelles d'experts pour savoir qui est responsable de la panne et donc qui supportera le coût de la réparation Thalie.

Le chômage puis le RMI comme Monsieur Tout Le Monde Sol'Ange ?

Crois-tu que ceux qui dégradent le savent Lutine ?

Tout le plaisir est pour moi Madame Bérangère.

Beaucoup plus costaud Colchide ! Je tâcherai d'illustrer par une photo.

Rien n'est gratuit Fong et quelque part tu le payes aussi, en particulier les portes de la gare ! Et j'ai confondu avec Mme Lise Charmel qui nous accueille tous les matins en ce moment...

J'essaye de faire en sorte que les lecteurs puissent se représenter ce que je vois Nathalie K. et disons que je suis plutôt cartésien !