mardi 29 août 2006

La barbe (2)

Je laissais donc s’éloigner cet homme à la feuille de chou farcie de mousse à raser en me disant que de tout manière il allait s’en rendre compte à un moment ou à un autre, sans l’aide de qui que ce soit.

Pour vous en convaincre, je vais vous expliquer comment cela s’est passé et quelles ont été les conséquences dramatiques de ce qui au départ pouvait sembler drôle et anodin

En fait cela s’est produit au cours de la réunion du matin. C’était la première réunion à laquelle il participait depuis son retour de congés. Vu la façon dont il était bronzé, on ne pouvait pas ne pas se rendre compte qu’il rentrait à peine de congés ce jour là. Il était rentré de vacances la veille au soir, tard dans la nuit, avait du vider sa voiture et s’était finalement écroulé de sommeil, encore plus fatigué qu’il ne l’était avant de partir. Evidemment le réveil avait sonné beaucoup plus tôt que d’habitude, et justement, les habitudes qui permettent de gagner du temps avaient été quelque peu oubliées.

Ainsi, du jour au lendemain, il se retrouve dans cette pièce aveugle, assis autour d’une table avec quelques uns de ses collègues et sa chef de service. Son gobelet de café lyophilisé entre les mains, il repense avec regret à ce qu’il faisait deux jours plus tôt à la même heure.

C’est à ce moment précis qu’il commence à sentir non pas une gêne, mais quelque chose d’à peine perceptible au niveau de l’oreille, sans pouvoir préciser d’avantage ce dont il s’agit. C’est donc plus par réflexe que dans un mouvement réfléchi qu’il attrape machinalement le lobe de son oreille entre le pouce et l’index.

(à suivre…)

6 commentaires:

bricol-girl a dit…

Je tremble d'impatience en attendant la suite.
Bon voyage.

fong a dit…

Maurice est un insomniac!
A l'heure où il se couche, le reveil sonne beaucoup trop tôt aussi!
Peut-être que Maurice aussi se balade avec une mousse d'oreille...

nadine a dit…

et ??? il faut attendre demain pfff

Anitta a dit…

Dis donc, il ne s'appelerait pas Maurice, le gars avec la petite tâche de gel derrière l'oreille...?

thalie a dit…

oui, moi aussi, je jurerai que ça t'es déjà arrivé ! :D On parle toujours très très bien de ce qui nous est déjà arrivé....

Maurice a dit…

J'espère que ce n'est pas de froid Bricol-Girl !

Maurice devrait dormir un peu plus, c'est vrai Fong. Cela dit, techniquement c'est impossible qu'il se balade avec de la mousse à raser derrière l'oreille. En effet à peine réveillé il va se raser. C'est sa première action réfléchie. Viennent ensuite le petit déj'et la douche. CQFD.

Patience Nadine ! Tu ne seras pas déçue, du moins je l'espère !

Et non Anitta, et pour les mêmes raisons que celles données à Fong. Pas plus tard que ce matin, dans le train j'ai parlé de ce billet à un ami qui instinctivement a vérifié ses oreilles ! Nous avons bien ri ! J'en ai déduit que le rasage ne passait pas en première position. Ou alors... S'il me lit j'aurais peut-être une explication ?

C'est incroyable de réaliser à quel point cela vous ferait plaisir de savoir que cela m'est arrivé ! Pas vrai Thalie ? Il m'est arrivé des choses de ce genre, peut-être que j'en parlerai plus tard, mais pas de mousse à raser !