jeudi 24 août 2006

Agression (2)

Je n'ai pas terminé de vous expliquer comment s'est déroulée l'agression que j'ai commencé de relater dans le post précédent.

Avant de poursuivre, et pour une meilleure compréhension ultérieure, il faut que je vous décrive tout d'abord le décor, l'unité de lieu.

Ces voitures du RER E sont à plusieurs niveaux. Il y en a en fait 3 niveaux différents :

- Le niveau 0 est composé de 3 plateformes (1 centrale et 2 latérales). C'est à ce niveau, qui est à la hauteur du quai, que les voyageurs entrent ou sortent dans une voiture. Grâce à des escaliers, un qui monte et l'autre qui descend, on peut accéder aux niveaux +1 et -1 à partir des 2 plateformes latérales. La plateforme centrale permet d'accéder aux deux niveaux -1 (l'un à gauche l'autre à droite).
- Le niveau +1 est composé de 2 zones qui ne communiquent pas entre elles. On y trouve de nombreux sièges.
- Le niveau -1 est composé de 2 zones qui communiquent par la plateforme centrale. On y trouve également de nombreux sièges.

Il y a très peu de sièges sur les plateformes latérales, et aucun sur la plateforme centrale. Il est donc possible en cas d'affluence de s'y tenir debout et nombreux. En cas de très forte affluence (situation quasi normale), il y a même des voyageurs debout dans les escaliers. Circuler dans la rame est pratiquement impossible sauf à bousculer tout le monde.

Il y a une porte de service à chaque extrémité de voiture. Chaque porte est fermée. On ne peut l'ouvrir qu'avec une clé spéciale dont seuls les agents SNCF devraient disposer. Le péquin moyen n'y passe pas. Certains voyageurs (ils ne portent pas d'uniforme SNCF) ont les moyens d'ouvrir ces portes. Ces portes permettent de passer d'une voiture à l'autre.

7 commentaires:

nadine a dit…

Je découvre depuis peu votre blog. Quel plaisir, je prend le RER C, tous les jours et vos articles sont tellement vrais.

thalie a dit…

1 dessin ! 1 dessin !!! Non mais c'est vrai ces histoires de portes latérales, de +1 ou -1, c'est pas compréhensible (lol!) !

thalie a dit…

J'oubliais... c'est nouveau cette bannière ?! Elle est top ! Je te vois bien en train de prendre une photo de ton transport quotidien préféré... et les autres uagers de se demander ce qu'il te prend !

Anitta a dit…

Trop chouette, ta bannière ! J'avais un faible pour celle-là, mais je m'incline ! Par contre, tu peux supprimer les petites bandes blanches en supprimant carrément ce qui dans ton modèle est situé entre les balises "<" id="header" ">" et le "<" /div ">" suivant (je t'ai mis les crochets, et seulement les crochets, entre guillemets). Vois-tu de quoi je parle ? Ecris-moi, sinon.

Maurice a dit…

Hello Nadine ! Bienvenue et merci pour le commentaire. Entre usagers on se comprend...

Un dessin ? Tu me demandes beaucoup Thalie car c'est au-dessus de mes modestes moyens. A l'occasion tu devrais prendre le RER E !

Quant à la bannière, elle m'a été inspirée par Anitta que je remercie encore pour son somptueux cadeau : un relookage complet de mon blog. Non seulement elle écrit bien, varie ses sujets et manie l'humour avec justesse... bon j'arrête car il suffit de la lire pour comprendre, mais en plus elle bidouille. La photo n'est pas de moi. Elle provient du site Wikipedia. Cela dit je suis capable de le faire !

Anitta, merci encore pour tes bons conseils. Je conserve quand même ton oeuvre. Les photos de signaux étaient chouettes aussi. Je vais essayer la manip' pour faire disparaître l'entourage de la photo.

Anitta a dit…

Les photos dans la sidebar sont , , et .

Maurice a dit…

Merci encore Anitta.