mardi 4 avril 2006

Merde in France

Ah.. ah... ah... ah...

(Refrain)
Eh la fauchonne conne d'you mouloud
Lavabo trottoir mouloudji
Merde in France (cacapoum cacapoum)
Eh la fauchonne conne d'you (cacapoum cacapoum)
He's a book euh he's a na
He's a tripe book euh na
Merde in France (cacapoum cacapoum)

Eh watching you t'as fraoute les roubloutes
Canapé bidet à coudre
Merde in France (cacapoum cacapoum)
Eh watching you t'as fraoute les (cacapoum cacapoum)
Watch euh me again
Même triple again
Merde in France (cacapoum cacapoum)

Ah.. ah... ah... ah...

(Refrain)

Eh Gaspard wet Pierre sot qu'inclus
Baby sleep dortoir les mouges
Merde in France (cacapoum cacapoum)
Eh Gaspard wet Pierre sot qu'inclus (cacapoum cacapoum)
Au Mickey qu'au Gaumont
Lampadaire et paillasson
Merde in France (cacapoum cacapoum)

Ah.. ah... ah... ah...
Play Tex! Play Tex!

(Refrain)

Cigare!

Eh you speak bye ciao baby bye bye
Baby sleep dortoir limaille
Merde in France (cacapoum cacapoum)
Eh masque à gaz ciao bye bye (cacapoum cacapoum)
He's a book euh he's a na
He's a tripe book euh na
Merde in France (cacapoum cacapoum)

Ben alors? (cacapoum cacapoum)

Eh la fauchonne conne d'you (cacapoum cacapoum)
Eh la fauchonne conne d'you (cacapoum cacapoum)
Eh la fauchonne conne d'you (cacapoum cacapoum)
Eh la fauchonne conne d'you (cacapoum cacapoum)
He's a book euh he's a na
He's a tripe book euh na

Jacques Dutronc (1984)

2 commentaires:

mathilde a dit…

il n'y a pas longtemps, un collègue me parlait des bidonvilles de Djakarta. Il avait vu une émission la veille. Il me disait qu'on ne devait pas trop revendiquer et être bien content de ce qu'on avait, que la libéralisation est inévitable. OK. Il n'a pas tort. Mais ce qui me chifonne, c'est que dans un bidonville à perpète, on ne regarde pas si l'état du circuit électrique est aux normes. Chez nous, si. Là-bas, à part tuer, rien n'est vraiment interdit. Chez nous si. Qu'on fasse des efforts, je suis d'accord. Mais pas au nom de mensonges et d'idées fausses. Qu'ils nous disent carrément qu'on n'est que des numéros bons à jeter dès qu'il y a un os et alors on saura à quoi s'en tenir et on pourra se débrouiller façon système D.

Maurice a dit…

Comme toi Mathilde je suis également partisan de faire des efforts (beaucoup). Et de prendre des risques (pas trop quand même). Si on nous jette qui paiera les retraites ? On peut encore rendre service. Je ne suis pas si pessimiste. Certes on ne nous dit pas forcément toujours la vérité, mais il faut bien savoir faire confiance tout en restant vigilant. Vaste programme...