mercredi 9 novembre 2005

Si tu crois un jour que tu m'aimes...

C'est sur cette chanson que je suis arrivé ce soir à la Haussmann-Saint Lazare. Pour une fois je ne m'étais pas vissé les écouteurs de mon iPod dans les oreilles. J'ai pu donc écouter cette chanson qui détend, forcément, et qui est chargée de souvenirs.

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire part de cette information cruciale : ce soir les panneaux d'affichage des horaires des trains fonctionnaient à nouveau dans la gare Haussmann-Saint Lazare.

Par contre il faut que je vous avoue que ce matin je me suis senti dans la peau des deux hommes, vous savez, ceux qui courrent tous les lundis matin parce qu'ils se sont placé en début de quai alors que... Mais bon... Sauf que moi c'était mercredi et que ce n'était pas comme d'habitude. Je n'irai pas jusqu'à dire que ce n'était pas inscrit sur les panneaux d'affichage, car si je les regarde, c'est uniquement pour m'assurer que l'horaire n'a pas été modifié. Je n'étais pas le seul et comme je m'en suis rendu compte avant les autres, j'ai pu bénéficier jusqu'au bout de mon démarrage avant les autres et de l'avantage de ne pas avoir à piquer un sprint en talons aiguilles, chargé d'un multitude de sacs à mains et lesté de quelques kilos en trop ! En retirant le train, imaginez un peu un Maurice poursuivi par une horde de grosses dondons !

ps : j'ai enfin relaché mon attention. A mon réveil en me regardant dans la glace, je pouvais lire la phrase suivante sur mon (large) front :

oiuytrl
lkjhgf
:;,nbv

10 commentaires:

Joshua a dit…

C'est dingue! Il se passe des choses passionantes quand ce n'est pas comme d'habitude.
Vu que les gens sont conditionnés, ça doit dégager une certaine tension!
J'imagine, comme les armées d'Attila, une horde courant pour ne pas rater le train...l'histoire retiendra: "où Maurice passe, l'herbe repousse. Où les hordes repassent par la suite, les trains trépassent"...enfin quelque chose comme cela...

Qui a dit que la musique adoucissait les moeurs!??!! Je crois que l'effet est très peu visible dans les transports en commun.

Et puis, ton front est large...car tu dépasses et de loin, de par ton intelligence, cette horde sauvage qui caractérise le troupeau urbain!!!

Courage, continue...nous vivons de par toi!

Lutine a dit…

Tu m'as fait bien rire ce matin
A bientot
Lutine

mimidup a dit…

C'est toujours aussi bon de vous lire !

jujuly a dit…

hé hé hé !

fong a dit…

Mais je suis fatigué...j'ai du relire 3 fois avant de comprendre....
aah mais oui mais j'ai eu 4 heures de commentaires de philo (Hobbes) hier aussi...

denis a dit…

retrtryr
dfgdg
dfgdrt

Anonyme a dit…

Free Ads and Marketing Lessons conveniently SENT straight to your Inbox Daily!

Anitta a dit…

Maurice poursuivi par une armée de grosses dondons... Moi je veux voir ça, réalisé par le père de Wallace et Gromit !

mathilde a dit…

Ne jamais écouter de musique plaisante. Ca amollit le voyageur qui tarde à rester sur le qui-vive et ne parvient que tardivement à effronter l'adversaire reuteupeu...

Shantti a dit…

ben pq tu n'as pas chassé une dindone pour le reveillon??
des occasions pareilles ça ne se rate pas;)

qanegkyu