lundi 7 novembre 2005

Lundi c'est ravioli

J'en ai déjà parlé, désolé, mais je ne peux faire autrement que d'en parler à nouveau.

Nous étions lundi et tous les lundis matin à 7h45, les deux mêmes personnes vêtues d'un bleu de travail et d'une veste jaune fluorescente attendent le train sur le quai d'en face.
Tous les lundis matin le train de 7h50 est un train court qui ne s'arrêtera pas au bout du quai.
Et pour ceux qui l'ont déjà lu, eh bien tant pis. Pour les autres, sachez que ces deux personnes attendent tous les lundis matin le train de 7h50 en se mettent en début de quai.
Et tous les lundis matin ils piquent un sprint pour monter dans le train quand ils se rendent compte que celui-ci ne s'est finalement pas arrêté à leur hauteur.
Et tous les lundis matin ça me fait sourire.

5 commentaires:

Lutine a dit…

Ils ont toujours pas compris.
Peut etre qu'ils regardent quelque chose de cet endroit, ils ont peut etre une vue sur quelque chose d'extraordinaire.

Lutine, contente de te relire

denis a dit…

C'est pour faire du sport mais ils n'osent pas le dire.
Ou c'est alzheimer qui fait des ravages.

fong a dit…

Peut-être qu'ils veulent s'isoler
ou bien donner un peu de distance pour pouvoir faire la course!

Maurice a dit…

Je les observe tous les lundis Lutine. A part discuter en attendant le train, ils ne font pas grand chose d'autre et ils ne regardent pas la seule chose extraordinaire qui se trouve en face d'eux !

Alzheimer au début alors Denis, car ils sont là tous les lundis matin et lorsque le train arrive ils se souviennent qu'ils doivent courrir pour le prendre. En descendent-ils plus loin ?

Ca c'est sûr Fong, pour être isolés ils le sont, car à part eux, personne ne va aussi loin sur le quai le lundi matin à cette heure là. Et rien que ça devrait leur mettre la puce à l'oreille. Moi ça me semblerait bizarre de me retrouver seul alors que tous les autres sont regroupés plus loin.

Shantti a dit…

je penses qu'ils ont noté que cela te faisait sourire, et comme tu es la chose extraordinnaire de ce quai de gare, ils s'appliquent à te faire sourire de noueau lundi apres lundi.
je suis quasi admirative.
et mm plus .
je pense que tu pourrais un jour les prendre de court, aller les retrouver et leur offrir une bonne tape sur l'épaule en les remerciant. ça ce serait aussi tout à fait extraordinnaire non?

et si tu arretes de sourire ils se mettent toujours au mm endroit...??

nqjrb