lundi 3 octobre 2005

Le côté positif

Qui trouve grâce aux yeux de Maurice ? A le lire on jurerait que personne ne semble être digne de lui. Toujours à se plaindre des autres, à critiquer… Ses voyages ressembleraient à un parcours du combattant au milieu d’une cour de miracles. Il se retrouverait tel un extra-terrestre au milieu de gens sales et mal élevés, entouré de petits morveux d’à peine 10 kilos mais capables de couvrir le vacarme environnant à grands coups de hurlements stridents. Il doit faire attention à l’endroit où il va poser les pieds, il doit supporter la cohue, la chaleur de la foule, les retards, les grèves d’une certaine catégorie du personnel...

Finalement il comprend que tant de personnes soient attachées à faire le même trajet en voiture, quitte à perdre des heures au milieu des embouteillages matin et soir, à risquer les accrochages et subir la hausse du prix des carburants.

Heureusement il arrive à prendre du recul. Il est capable de s’évader rapidement de ce monde à part. La lecture, la musique et l’écriture sont de bons moyens, l’écriture ayant en plus le mérite d’avoir en plus un caractère « exécutoire » (comme le canal !).

C’est vrai que souvent il vaut mieux être en bonne santé, en pleine possession des ses moyens physiques et avoir une capacité à supporter beaucoup de choses, avant de monter dans les transports en commun. Est-ce le cas de mes voisins ? Ressentent-ils quelque chose ? Portent-ils un regard ou un jugement quelconque sur le monde qu’ils traversent ou bien sont-ils complètement indifférents ? De prime abord rien ne me distingue des autres. Je ne suis pas différent d’eux. En apparence seulement. Je pense être différent lorsqu’il s’agit de regarder autour de soi, d’observer et de se poser des questions. Je lève la tête plus souvent que la moyenne. Et je vous rapporte fidèlement ce que je vois et comprends, même si je l’avoue j’ai tendance à exagérer et grossir le trait. Malheureusement il y a parfois des moments où il n’est pas nécessaire d’en rajouter.

Enfin, rassurez-vous, il n’y a rien d’insupportable dans tout cela. La preuve ? J’y retourne tous les jours !

6 commentaires:

ariane a dit…

exutoire non ?

Shantti a dit…

si tu n'avais rien à dire nous ne te lirions pas avec un plaisir sadique Ô nous qui ne sommes pas dans tes sketbas!
si tu ne ralais pas pour nous de ton oeil acerbe sur tout ce qui bouge nous serions obligé de le faire!
merci Maurice:-))

Maurice a dit…

Oui Ariane, on dit bien exutoire, mais pas partout. Il y en a un dans le grand Nord qui est exécutoire.

Merci pour les encouragements Shantti. On en a parfois besoin !

fong a dit…

J'ai peur...je vais devenir un Maurice à cheveux blancs!! (je serais pas chauve c'est déjà ça!! parce que mes génes me font peur...)

Maurice a dit…

Fong, je ne te souhaite pas de devenir un Maurice, quelle que soit la couleur des cheveux ! Soit un Fong et acceptes-toi tel que tu es !

Shantti a dit…

Qui a un problème avec les cheveux blancs...huuuummmm????
grrr...
les miens sont à 80% blancs...et tout le monde tombe des nues quand j'avoues mes 34ans...ouiiinnn
alors là on me regarde de plus près..ah ouais..c'est vrai..t'as pas de rides...supèèrr..

Maurice: de rien c'est pcq tu le vaux bieng!