mardi 6 septembre 2005

Rentrée scolaire

Ce coup-ci ça y est, les lycéens et collégiens ont réintégré les salles de classe. Nombreux sont les élèves que l’on peut revoir le matin dans les trains ou les bus. Et parmi eux, combien encore respectent la tradition de la coupe de cheveux « Spécial Rentrée Scolaire » ? Cela m’a toujours fait sourire d’imaginer les enfants ou ados, essentiellement des garçons, que l’on traîne chez le coiffeur pour leur donner un air présentable.

A une époque je ne souriais pas car j’en faisais partie. En ce qui me concerne il fallait passer sous la tondeuse et les ciseaux pas toujours bien aiguisés du coiffeur du bout du boulevard Sainte Barbe (je n’invente rien), après le coiffeur Sirot, pour dégager les oreilles et la nuque, avec la frange sur le côté. Je n’avais pas la boule à zéro ni la coupe en brosse. Ça ne durait vraiment pas longtemps, mais j’avais simplement horreur d’aller m’asseoir avec mes culottes courtes sur le fauteuil en skaï qui colle et vous arrache la peau au moment de se relever. Je ne supportais pas trop les petits cheveux qui piquent dans le cou ou le haut du dos. Mais bon, ça repoussait vite à l’époque…

Ils sont donc nombreux à remplir les salons de coiffure le week-end qui précède la rentrée scolaire tout comme le matin de la communion ou du mariage. Autant je peux le comprendre pour les filles dont les coiffures peuvent être plus apprêtées et ne sont pas prévues pour durer plus d’une journée, mais pour les garçons, y aller une semaine ou 15 jours avant permettrait de sembler plus naturel, non ?

Ainsi ces jours-ci la moyenne d’âge a sacrément chuté. Les places réservées ont été redistribuées. Rapidement toutes les places assises sont occupées. Des grincheux et des grincheuses ont triste mine. Leur train-train a été chamboulé et ça les perturbe un peu. Ça passera.

10 commentaires:

Samantha Déi a dit…

Je constate moi aussi que mes élèves sont particulièrement bien coiffés (mais ça ne va pas durer)!

Maurice a dit…

Comme pour beaucoup de choses, Samantha au début c'est toujours bien...

Joshua a dit…

Bien vu Maurice! A défaut d'arriver comme un cheveu sur la soupe, tu n'as pas de cheveu sur la langue pour décrire justement la rentrée. Il s'en est fallu d'un cheveu pour que tu te coupes les cheveux en quatre. Toi au moins tu ne t'arraches pas les cheveux!

denis a dit…

Ben moi aussi j'ai emmené ma fille chez lz coiffeur avant la rentrée.
C'est un peu normal, on essaye même de bien les habiller le premier jour;)

Lutine a dit…

Et moi je vais au coiffeur tous les 4 ans ... alors la rentree scolaire...
C'etait rare que j'aille au coiffeur expret pour cela...

Lutine mal coiffee

Vroumette a dit…

Je traine mes zozos en général un mois avant la rentrée (en fait quand ça commence à les gêner et qu'ils se réveillent avec les cheveux hirsutes sur la tête), et puis ça va bien comme ça). Comme ils n'aiment pas particulièrement se coiffer, je serai bien incapable de décrire leur coupe de cheveux.

ariane a dit…

mon plus jeune fils passe son temps chez le coiffeur ! je crois qu'il y va plus souvent que moi ... ça aussi ça passera. Par contre, pour les grincheux, ça risque de durer

phil a dit…

moi quand j'étais môme j'aimais encore assez aller chez le coiffeur, il y avait plein d'illustrés : Tom et Jerry, les chiens Bop et Be-Bop, le Surfer d'argent...

Nan' a dit…

Investis dans une tondeuse :)

Maurice a dit…

Tu as raison Joshua j'ai même failli m'en faire !

J'ai même pu admirer son cartable, Denis. Je ne doute pas du succès dans la cour de récré !

Ariane, méfies toi que ton fils ne soit pas tombé sur les revues de Phil (pas celles de son enfance !).

C'est vrai Vroumette tout le monde a pu admirer la coupe de tes enfants. Ca me rappelle mes photos lorsque j'étais enfant !!!!

Et Phil de ne pas avouer qu'il a laissé tomber les BD pour se plonger dans les Play Boy et autres Lui (les articles de fond bien entendu !).

Non merci Nan' je ne suis pas adepte de la boule à zéro, surtout depuis qu'on m'a dit que je ressemblais à R. Geere !