mercredi 28 septembre 2005

Les gestes qui tuent (6)

Continuons dans la série des gestes et comportements qui vous gâchent un peu la vie dans les trnsports en commun et qui pourraient être évités si chacun pouvait considérer l’éducation et le respect des autres de la même manière.

Dans la série des mal élevés et des sans-gêne, il ne faut pas oublier de mentionner les fourbes qui profitent de la foule pour lâcher une petite perle qui sèmera la panique pendant quelques instants dans votre wagon et qui fera que chacun soupçonnera son voisin ou tout du moins essaiera d’identifier le coupable. A quoi ? Je n’en sais rien ? En générale ça ne prévient pas et d’un seul coup vous pouvez voir les narines de vos voisins qui commencent à friser. J’imagine que le fautif doit tellement serrer les fesses à ce moment-là que seuls les chiens ou les chauves-souris pourraient l’entendre.

Il y a aussi ceux qui énervent à faire gigoter leur jambe à toute vitesse lorsqu’ils sont assis à côté de vous. Je ne sais pas comment on appelle cette manie. Le stress ? La nervosité ? Ce geste peut en effet être associé avec les ongles rongés. En tous cas il est difficile de faire une remarque ou de poser une main ferme sur le genou de votre voisin. Il est assez simple de faire cesser ce tic en donnant un coup de genou. Mais ça repartira de l’autre côté !

N’oublions pas ceux qui sans vergogne vont, sous votre nez, se percer des points noirs comacs ou des boutons acnéiques plus ou moins purulents.

Enfin dans le plus pur style « Incroyable Fiancé », une petite pensée pour ceux qui dévorent leur sandwich en mâchant la bouche ouverte. Un grand moment à ne pas manquer !

Maintenant si vous avez pu noter des comportements qui vous ont choqué et qui m’auraient échappé, n’hésitez pas à m’en faire part !

17 commentaires:

Lutine a dit…

Ah le drame !
Un des mes commentaires a disparu...

J'y parlais en autres des gens qui petent, car j'ai experimente moi aussi...
Dans un train de nuit, dans une cabine, six couchettes et un gars qui pete et la les 5 autres personnes se meurent...
Horrible, la plus mauvaise experience en train...

Il y a aussi les gars qui ronflent a en reveiller un mort ca c'est l'horreur et les parents qui geulent sur leurs enfants car ils n'arrivent pas a les elever bien.

Pour les filles un truc de desagreable : se faire draguer dans le train... l'horreur

Le gars qui a le telephone qui sonne tous les 5 secondes et qui gueule dedans.

Le fumeurs qui se moquent des zones non fumeur.

il y a pas mal de gestes qui derangent, mais en meme temps, on ne dit pas grand chose, deplus je voyage essentiellement de nuit maintenant et je trouve que ces gestes derangent encore plus quand on essaye de dormir.

A bientot

Shantti a dit…

je ne voyage pas assez pour avoir eu autant d'experiences que vous!dieu merci!:-)
mais la bouche ouverte en mangeant alors ça, ça me tue. ou plutot ça me donne envie de tuer!!
et je dois dire que les clefs tripatouillées sans fin ou tapées contre un montant métallique de manière régulière me met les nerfs en pelotes!

fong a dit…

ceux qui font tout ca en même temps....en 1 trajet...aux heures de pointes...
sinon, bin ceux qui ronflent^^ mais c'est plutôt comique

Maurice a dit…

Tu as raison Fong, c'est parfois drôle de voir les gens oronfler ou s'endormir, avec la tête qui part dans tous les sens et les yeux qui ne savent pas quoi fixer lorsqu'ils émergent !

ariane a dit…

Tu as oublié les mastiqueurs de chewing gum :
- les élégants :ceux qui mastiquent la bouche fermée et discrètement
- les pornographes : ceux qui mastiquent la bouche ouverte en nous faisant profiter de l'anatomie de leur bouche
- les amateurs de BD : ceux qui font des bulles
- les dragueurs (ou les sournois, tout dépend du coin): qui machent en coin et qui regardent en coin
- d'autres catégories ? je ne prends pas les TEC donc chépatou

fong a dit…

voyons ariane! on est pas en Amériques... je ne pense pas avoir vu des gens macher de chewing gum dans les TEC...sauf les jeunes délinquants et encore! je pense que le chewing gum n'est plus/pas à la mode (dans les TEC)

Anitta a dit…

Pfiou... Là, je vois pas quoi rajouter. Le tableau, que dis-je, le double tryptique sur le sujet me paraît l'avoir épuisé ! Ou alors, je ne fréquente pas suffisamment les transports en commun !

Maurice a dit…

Il me semble que ton commentaire soit toujours là Lutine, mais en date de la veille ! Et pourquoi est-ce plus désagréable de se faire draguer dans le train qu'ailleurs ?

Comme quoi il y a toujours quelque chose qui nous énerve, n'est-ce pas Shantti ?

Maurice a dit…

C'est vrai Ariane qu'il y a plusieurs degrés dans la mastication !

Exact, Anitta ! Je crois avoir fait le tour de cette étude sociologique. Nous allons pouvoir passer à autre chose. Le problème est que je ne sais pas trop de quoi je vais parler...

Anitta a dit…

En cherchant bien, à mon avis, tu devrais trouver sans peine...

Lutine a dit…

Quand tu fais draguer en train tu peux pas te sauver....
Dur dur, d'avoir une place reservee a son nom des fois...

Lutine

Anitta a dit…

Après la sociologie, euh... L'économie ? La psychologie ? Une approche "classes sociales"... Allez, un bon petit trajet pour réfléchir à tout ça !

Joshua a dit…

De toute façon, c'est bien connu...les pets les plus silencieux sont les plus odorants!

Vroumette a dit…

J'ai été témoin de nombre de ces gestes qui tuent,mais le coup des points noirs, ça jamais.... Il faut oser quand même.

Il faut que je regarde dans tes autres bllets si tu as parlé des mains aux fesses, des tripotages de pervers qui profite de la cohue pour fourrer leurs mains partout. Il y a quelques années, plusieurs ont tenté mais j'avai une arme redoutable : je me retournais (si je pouvais) et je criais bien fort "Et après ça, Monsieur voudrait une petite pipe peut-être ?". Je sais c'est vulgaire, mais très très efficace : car non seulement tous les regards se portaient sur le tripoteur, et plus un homme ne s'approchait autour de moi. Qui plus est, le fautif s'esquivait dès l'arrêt d'après. Non mais !

Maurice a dit…

Ce ne sont pas les trajets qui manqueront Anitta !

Il ne faut jamais généralise, Joshua...

Je ne me sens pas concerné par les tripotages en tous genres, Vroumette. Sinon c'est gracieux comme réplique !

Vroumette a dit…

Tu as raison, j'en ai conscience, mais je n'ai pas trouvé plus dissuasif. Ca a le mérite d'être assez explicite et compréhensible par tous, ne trouves-tu pas ?

Seb a dit…

Ma copine m'a raconté une scène traumatisante : le voyageur en face d'elle s'arrachait les poils de nez un par un... et les faisait tomber sur ses genoux. Quand on sait l'espace infitésimal entre les genoux de deux voyageurs face à face...