jeudi 12 mai 2005

C'est le printemps

Ce n'est pas une nouvelle, tout le monde le sait et a pu s'en rendre compte grâce à plusieurs détails : températures en hausse, allongement des journées, passage à l'heure d'été, apparition des premières fleurs et des premières feuilles. Du côté animal, en particuliers chez les oiseaux, petits et gros connaissent aussi leur montée de sève. Les luttes pour la conquête ou la conservation d'un territoire ou d'une femelle ont repris.

Ce qui me réjouit le plus c'est de me rendre compte que le chevreuil est revenu. Il est toujours visible à peu près au même endroit et aux mêmes heures. Celui-là aura été épargné par les chasseurs et tous les dangers qui peuvent le guetter, surtout à une telle proximité de la voie et des routes. Il fréquente les abords de la voie ferrée à une centaine de mètres à peine des habitations. Parfois à deux ou trois mètres à peine du train qui passe. L'année dernière, en plein été, c'était une femelle accompagnée d'un faon (pas ailé celui-là). Il y a deux ans maintenant, c'était 2 ou 3 adultes qu'on pouvait apercevoir. Toujours au même endroit. Etaient-ce les mêmes ? La même harde ?
Le chevreuil est toujours là mon Capitaine !

Le chevreuil est toujours là mon Capitaine !


Après une journée passée dans un lieu on ne peut plus urbanisé, c'est un spectacle dont, même s'il est fugitif, je ne me lasse pas. D'autres que moi, mais nous sommes très peu nombreux, les ont remarqué.

J'imagine certains d'entre vous ayant terminé de lire ce post écrit il y a plusieurs semaines mais retranscrit seulement maintenant. Combien êtes-vous à regretter une fois de plus de ne pas aller vous coucher plus tôt au lieu de lire des textes affligeants. N'hésitez cependant pas à revenir. Un de ces jours je vous raconterai l'histoire de Paf le chien et de Flip-Flap la girafe.

2 commentaires:

jujuly a dit…

Ben non, je ne suis pas affligée, Maurice. J'aime bien les histoires de chevreuils.
Et pui, je suis contente d'apprendre le 12 mai que c'est le printemps !
:)

Maurice a dit…

Merci pour ce soutien indéfectible Jujuly