vendredi 18 mai 2007

Arrêtez le massacre !

C’est chaque fois la même chose. Il suffit qu’il ait plu au cours de la nuit pour qu’au petit matin des escargots inconscients soient encore en train d’arpenter le quai du RER.

Qu’y trouvent-ils de mieux qu’au milieu des herbes et fleurs qui tapissent le bas-côté ? Une envie de piquer une pointe de vitesse sur le bitume histoire de se défouler de temps en temps ? Marre de devoir se frayer un passage au milieu des tiges entrelacées ? Un besoin de se dérouiller le pied ?

Ils ont beau filer ventre à terre, c’est malheureusement trop tard pour certains. Ou pas suffisamment vite. Un peu comme Cendrillon qui a oublié de faire demi-tour au moment de minuit. Ou bien encore comme Icare qui voulut trop s’approcher du soleil.

Ils ont beau être à l’abri de leur coquille, ils sont néanmoins vulnérables et pas à l’abri d’un écrasement fatal. A la différence de Cendrillon, leur coquille ne se transformera pas en citrouille, mais en une infâme bouillie gluante et craquante. De ce côté-là on pourrait dire qu’ils ressembleraient plus à Icare si celui-ci n’était pas tombé dans la mer.

Le voyageur qui pose le pied sur une coquille d’escargot s’en rend très vite compte. Comme lorsqu’il marche sur une grosse merde. Combien y en a-t-il qui ne regardent pas là où ils posent le pied ?

Le bon côté de l’histoire est que tout ne sera pas perdu pour tout le monde. En effet quelques oiseaux malins et opportunistes sauront profiter de cette manne, une fois le dernier voyageur monté dans la rame et le train parti.

Il y a quand même quelques âmes charitables qui, du bout du pied ou de la main, sauront placer hors de danger quelques uns de ces gastéropodes, de manière à ce qu’ils puissent à nouveau tenter le diable à la prochaine averse !

Escargot sous la pluie

26 commentaires:

mab a dit…

pareil dans l'atelier avec Mr Mini-crapaud. gare aux grands pieds écraseurs.

Anne a dit…

Pareil en bas des marches (celles de la maison, pas celles du bureau !)h

fong a dit…

Les coquilles des escargots, contrairement à ce que l'on pense, n'est qu'un fardeau. La preuve c'est que celle-ci empêches ces gastéropodes de revenir à l'abri des herbes hautes en une nuit.
Les limaces ayant compris cette subtilité se sont débarrassées de leur croix en colimaçon et sont alors devenu des bêtes de courses battant les records de vitesse.

Bien sûr, elles en bavent quand même.

Cristophe a dit…

En arrivant assez tôt, peut-on trouver suffisamment d'escargots pour faire une cuisine ?

colchide a dit…


... et sur la route de la gare, les hérissons se rafraîchissent le bidon sur le bitume.

Mais aux heures de pointe du petit matin, cela relève d'un comportement suicidaire.

Le premier jour, on voit encore le hérisson, ses pics et son sang répandu à terre. Plus les jours passent, plus le hérisson s'applatit, jusqu'à ne plus former qu'une tâche sur le goudron.

Les enfants notent avec intérêt l'évolution du processus à la fin duquel le hérisson sera intégré à la route... et alors ils l'oublient !

Maurice a dit…

Mab, je connais certaines routes de campagne qui sont jonchées de grenouilles à une certaine période de l'année. Avec les voitures, le tribut payé est lourd pour elles !

C'est du joli Anne !

fong, sais-tu sais ce que dit un escargot grimpé sur une tortue ? " yaouhhhhh !"

Il y en a plusieurs douzaines Cristophe, des petits gris, mais ils ne sont pas très gros...

On ne parle pas non plus assez du massacre des hérissons sur les routes Colchide ! Combien de bébés hérissons ne verront jamais leur maman rentrer au petit matin ?

Marie Bland a dit…

La condition animale préoccupe peu l'Etre Humain, ce dernier a bien mieux à faire qu'à s'interroger sur la survie de l'escargot sur les quais du RER.
Et l'escargot lui, que fait-il ? Il joue au train peut-être...
Bon après-midi

Nathalie a dit…

Quand j'etais petite je jouais aux courses d'escargots ... le rapport? Quoi, ici ce n'est pas les 24 heures du RER?

pousse manette a dit…

La seule fois où j'ai écrasé un escargot, ça a fait sshhhhcrrrrbbblll et j'ai pleuré...

Lutine a dit…

C'est un peu bete un escargot, en fait !
Dommage qu'ils se suicident comme ca...
Je les ramacerait bien tous pour les aider un peu !

Brigitte Bardot a dit…

Cher Monsieur Maurice, votre blog est un scandale, se réjouir de la mort de pauvres petites bêtes. Je le boy-coyotte

jid a dit…

j'imagine surtout la tête des passants en te regardant allongé en train de prendre une photo

Oh la baleine a dit…

Je croyais que l'on prenait délicatement l'escargot dans ses doigts pour le mettre dans le sac pour le repas suivant ?


J'aime bien votre blog, je vous mets en lien une musique sur les trains :

Oh la baleine a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=2GMrHREWwEk


Je n'arrive pas à mettre le lien musical, voici ci-haut l'adresse sur youtube

Madeleine a dit…

Ici on les ramasse à la pelle si on veut en ce moment ! Et ils sont dodus :)

tarmine a dit…

zont l'habitude de faire des pointes de vitesse sur mon paillasson, et le "crac" est trés désagréable à l'oreille!

Syl a dit…

j'aime pas les escargots.....
:-(

Marie Bland a dit…

Je n'aime plus les escargots depuis que j'ai planté des salades !

bérangère a dit…

c'est long hein un escargot qui passe....

atypique a dit…

Si j'ose je te ferai un bisous baveux lol

pousse manette a dit…

J'ai été chargée du poids de l'immense chagrin de vous informer que notre cher Maurice a été changé en escargot et qu'il chemine vers son blog à la vitesse d'un... escargot.

Maurice a dit…

Un film a pourtant défrayé la chronique récemment Marie Bland. Certaines personnes aiment les animaux... jusqu'à en mourir !

Moi Nathalie, quand j'étais petit j'avais un copain et c'était un ver de terre. Je l'avais appelé Flipère. Flipère le ver de terre !

C'est l'histoire de sshhhhcrrrrbbblll l'escargot. Il traverse la route au moment où Pousse-Manette arrive. Et sshhhhcrrrrbbblll l'escargot !

Demain j'en ramènerai un au bureau Lutine !

Heureusement qu'on est trop haut pour les entendre hurler de douleur Brigitte Bardot !

Plus rien ne les étonne Jid et ils me connaîssent maintenant.

Maurice a dit…

Merci Oh la baleine pour cet intermède musical. Ca ne nous rajeunit pas tout ça !

Bourgogne ou petits-gris Madeleine ?

Ils aiment bien qu'on leur gratte le ventre Tarmine !

Il y en a de tous petits qui sont super mignons pourtant Syl...

Je crois qu'en mettant du sel au pied de tes salades, ils devraient les ignore, si ce n'est prendre leurs jambes à leur cou Marie Bland.

Il faut parfois prendre son temps Bérangère...

Pourquoi baveux Atypique ?

La vilaine fée a encore frappé Pousse Manette !

Madeleine a dit…

Escargots de Bourgogne en Auvergne ! z'ont fait des kilomètres :))

Maurice a dit…

J'ai bien vu des pigeons dans le RER, alors pourquoi pas des escargots dans le TER Madeleine ?

Bountie a dit…

Desolé Maurice mais le matin je ne fais pas attention à ces petites bêtes (surtout au limace)