jeudi 19 octobre 2006

Histoire incroyable !

Voici l’histoire qu’une des personnes avec laquelle je voyage de temps en temps m’a racontée l’autre jour dans le train. C’est l’histoire de Michael Cooper, un Australien d'une vingtaine d'années qui avait fait un voyage au Kenya à la fin de ses études dans les années 80.

Lors d'un safari, alors qu'il s'était éloigné de son groupe au moment d'un arrêt, il se trouva face à face avec un éléphanteau qui semblait blessé à la patte avant gauche qu'il maintenait levée. Cooper réalisait que l'animal pourrait le charger, mais comme il ne semblait pas agressif, il s'en est approché prudemment et il a pu constater qu'en effet, l'éléphanteau avait une énorme écharde plantée à la base de la patte.

Très calmement, Cooper a posé un genou à terre et à l'aide de son couteau, a retiré l'écharde de la patte. Dès que l'animal a été soigné, il a pu reposer sa patte au sol, il a longuement regardé Cooper, puis il a barri bruyamment et s'en est allé.

Jamais, Cooper ne s'est senti menacé par l'éléphanteau et il a conservé toute sa vie le souvenir magique de ce moment rare.

Presque 20 ans plus tard, Cooper s'est rendu avec son fils âgé de 11 ans, à un zoo de la banlieue de Sidney. Lorsqu'ils sont passés tous les deux devant l'enclos des éléphants, l'un des éléphants s'est brusquement mis à taper le sol avec sa patte avant gauche.

Cooper s'est mis à douter, pouvait-il s'agir du même éléphant que celui qu'il avait soigné 20 ans auparavant ?

Il s'approcha un peu plus de l'enclos, et l'animal continuait de frapper le sol de plus belle. Alors, Cooper enjamba le mur d'enceinte et se dirigea vers l'éléphant.

Ce dernier le souleva en l'attrapant par la taille avec sa trompe, ensuite il le fracassa contre le mur.

Ce ne devait pas être le même éléphant...

14 commentaires:

Ally a dit…

Mais quelle idée aussi d'enjamber le mur quand un éléphant adulte tape de la patte ?! Le fou ! En +, autant lui, il avait gardé un super souvenir des éléphants, autant son fils, il va en garder un trés mauvais souvenir...

Anne a dit…

Il y a un apprivoiseur d'ours qui est mort récemment sur le même genre de confiance aveugle.

C'est drôle, c'est un peu comme marcher sur l'eau, il ne suffit pas d'y croire...

Lutine a dit…

Ohohohohoho

Anonyme a dit…

Honnêtement Maurice, je pense que cette histoire est trop belle pour être vraie, mais elle me fait bien rire ! Oui, je suis bien cruel :-p
Quoi qu'il en soit, cela nous prouve bien que l'histoire d'Androclès, c'est des conneries...

bra a dit…

Quelle chute (si je puis dire)... je m'attendais à de grandes retrouvailles, magiques, surréalistes... mince...

mathilde a dit…

Il a trop vu de films de Walt Disney ;-)

XmamaX a dit…

le conte de fée s'est transformé en cauchemar. Alors qu'on s'attendait à des retrouvailles tendres et complices, la fin s'est avérée fracassante...

Maky a dit…

C'est bien la preuve...Un éléphant çà trompe !

bricol-girl a dit…

J'ai failli marcher.

Madeleine a dit…

Au moins ce soir, je sais qui est Androclès ! :-)

ariane en provence a dit…

Je sais que c'est pas drôle mais l'histoire m'a fait rire !

fong a dit…

Mais justement, c'était peut-être le même éléphant, car, ça trompe énormement.

orion a dit…

On m'a raconté une autre histoire vraie, d'un touriste qui était en safari photo. Il visait un troupeau d'éléphants, et il y en a un qui s'est dirigé vers lui.Le voyant tout de même assez loin, il a cru avoir le temps de faire sa photo...mais la perspective étant faussée, il s'est fait écraser car en fait la bête était beaucoup trop près.Et j'étais morte de rire quand on me l'a racontée...

atanane a dit…

drôle d' histoire, même si...