vendredi 4 août 2006

Maurice' return

Oh, mais regardez qui est là ! Cela faisait un bail pourtant qu'il n'avait pas laissé de traces. Parti sans rien dire. Pas même un au revoir ou à bientôt. Plus de nouvelles ou de commentaires à droite ou à gauche. Et le voilà qui réapparaît au moment où on s'y attend le moins, au mois d'août alors que c'est la période supposée de congés payés pour la plupart. Nous jouerait-il une nouvelle adaptation de Pomponnette de la femme du boulanger ou bien encore du retour de l'enfant prodigue ?

Après des semaines et des mois d'absence son blog est dans un état lamentable. La boîte à tags a été polluée de façon massive par des messages non désirés. Les commentaires sont pratiquement inexistants. S'agirait-il d'un milieu plus favorable, on verrait des araignées y tisser leur toile et la mauvaise herbe y pousser.

Qu'est-ce à dire ? Vous voulez une réponse ? Il n'y en a pas. En fait il y en a plusieurs. Une multitude même… Donc il n'y en a pas !

En fait il y en a, bien sûr… comme les remords, par exemple. C'est vrai, quoi. Ouvrir un blog c'est quelque part prendre un engagement, a fortiori s'il est lu. S'il n'était pas lu, personne ne le remarquerait. On finit par s'attacher même si c'est da façon complètement immatérielle.

Maurice ne pouvait décemment pas laisser tomber ses lectrices (lecteurs) du jour au lendemain, comme on abandonne ses vieilles chaussettes. Il reprend donc du service. Pour combien de temps ? Je n'en sais fichtre rien et il accepte de bon gré, pour les plus froissé(e)s de se faire tancer, mais pas trop vertement.

6 commentaires:

ariane en provence a dit…

on a failli croire que tu voulais plus nous parler

bricol-girl a dit…

J'ai cru m'être trompée, mais non je suis chez maurice et attend ses aventures avec impatience. Train métro, je n'aime pas du tout, toujours peur d'aller au mauvais endroit, mais rien ne m'oblige à le prendre, j'ai de la chance.

thalie a dit…

déjà avec le billet précédent, je m'étais préparée à un retour... mais si toi même tu le déclares, alors c'est que c'est pour de bon, enfin... pour un certain temps du moins ! cool :)

Maurice a dit…

Ariane ! J'avais cru lire que tu étais en vacances ! M'imaginais-tu ainsi ?

Tu as de la chance de pouvoir t'en passer Bricol-Girl. J'ai juste lu sur ton blog que tu parlais de train-train... Au fait as-tu participé de près ou de loin au tournage d'une fameuse vidéo qui m'a permis de changer une ampoule électrique ?

Bravo Thalie ! Tu n'as pas eu besoin de faire plusieurs essais avant de laisser un message.

Anitta a dit…

Merci de ne pas nous laisser tomber, Maurice. Les raisons de ton absence ? On s'en fiche bien, puisque t'es là ! Et personnellement, moi je n'ai jamais douté que tu reviendrais, à l'occasion, nous faire un petit coucou... Et puis, la thématique de ton blog est si inépuisable, et son tenancier pas moins !

Maurice a dit…

Tenancier ! Je n'y avais pas pensé... Avec tous les sous-entendus que cela suggère Anitta !!!