mardi 23 août 2005

Fin des vacances ?

Hier, lundi donc, j'ai pu noter un changement notable. Deux en fait.

Le premier c'est que cette semaine j'ai un nouveau chauffeur de bus. A mieux y regarder, et contrairement aux apparences, c'est plutôt le modèle féminin, mais je ne sais pas si on dit chauffeuse de bus. Quoique maintenant les uns comme les autres ne chauffent plus grand chose. Enfin bref elle m'a fait démarrer la journée sur les chapeaux de roues en arrivant avec deux minutes d'avance par rapport à l'horaire officiel. Heureusement que je l'avais entendu arriver. J'ai sprinté, la sacoche dans une main, en faisant de grands moulinets pour me faire voir sur le côté. En freinant pour me prendre à bord c'est tout juste si le bus ne s'est pas mis en travers en laissant une trace de gomme brûlée sur la chaussée. Ce matin je ne fus pas le seul à démarrer de cette manière. Au fur et à mesure que le bus avançait, je pouvais voir d'autres habitués comme moi sortir d'un peu partout en courant, en faisant de grands gestes. C'est plaisant à observer une fois qu'on est assis ! Etant nouvelle sur le parcours, était-ce la crainte d'arriver en retard à la gare ? Ou bien tout simplement sa montre n'était-elle pas à l'heure ? Nous sommes finalement arrivés à bon port et pour sûr nous n'avons pas manqué le train. L'attente n'a même jamais été aussi longue ! Voilà pour le premier changement.

L'autre changement ? C'est le nombre de voyageurs. Il a sensiblement augmenté par rapport à la semaine dernière. Je m'en suis rendu compte une fois arrivé à Haussmann Saint Lazare. Je ne m'en suis pas aperçu plus tôt tout plongé que j'étais à rédiger un article à paraître avant la fin de la semaine. Du coup l'accès aux escalators est plus difficile. A y regarder de près bon nombre de voyageurs, même s'ils ont le teint encore bronzé à l'heure de la reprise, ont la mine défaite. Ils ne sont pas vraiment souriants. Et je peux les comprendre. Bientôt les vacances ne seront plus un souvenir, mais un nouveau projet, pour demain, dans une semaine, un mois, un an...

3 commentaires:

denis a dit…

Et oui les gens sont rentré, tu ne vas plus être tranquille dans les transports ;)

Maurice a dit…

C'est vrai Denis, à partir de la semaine prochaine il va falloir à nouveau se battre pour avoir SA place !

denis a dit…

Moi j'aime bien car dans ces cas là tu nous racontes toujours des histoires cocasses.